Alcoolisme

Traitement

Guérir de l'alcoolisme: un processus en plusieurs étapes

Motivation: un pas vers le changement

La motivation peut être fluctuante dans le processus de désintoxication de l'alcool. Elle connaît des hauts et des bas et s'articule en plusieurs étapes.

  • Dans un premier temps, la personne ne ressent pas le moindre problème; elle n'a aucune motivation. Son entourage fait pression mais s'oppose à une résistance.
  • La phase suivante est celle de la réflexion: la personne admet son problème, mais le place en dehors d'elle-même. Elle pèse le pour et le contre.
  • Plus tard, la personne dresse des plans pour modifier sa consommation d'alcool: boire moins ou arrêter. Elle peut très progressivement passer à l'action afin de diminuer sa consommation d'alcool. Sa dignité et son autonomie augmentent.

Ce processus peut aboutir à un changement stable mais la personne n'est pas à l'abri d'une rechute.

Rechuter n'est pas catastrophique

Dans tous les processus de changement, la rechute est une phase normale, y compris lorsqu'on arrête de boire. Un contretemps, une dispute ou une mauvaise nouvelle peuvent la déclencher. Il ne faut pas considérer la rechute comme un échec. Il arrive fréquemment que les personnes retombent à plusieurs reprises dans leur vieux schéma, pour finalement évoluer vers un changement (plus ou moins) permanent.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z