Zoom

alzheimer-depression-alzheimer-depressie_493x200

Maladie d’Alzheimer ou dépression?

Problèmes de mémoire, d'attention, repli sur soi… Il n'est pas toujours facile de différencier une dépression d'un Alzheimer débutant. Quel est le lien entre ces deux maladies?

Depuis quelque temps, Johan, 73 ans, n’est plus le même. "Nous avons constaté des changements depuis quelques semaines", explique sa fille Micheline. "Il mange de moins en moins, ne semble plus intéressé par rien et s'est replié sur lui-même. Ça n'a évidemment pas manqué de nous inquiéter." Ajoutez à cela, les petits oublis de plus en plus fréquents dont souffre Johan... Et vous comprendrez pourquoi le spectre de la maladie d’Alzheimer n’a pas manqué de surgir. Mais s'agit-il réellement d'une démence débutante ou plutôt d'une dépression?

Un diagnostic difficile

La dépression chez la personne âgée et la maladie d’Alzheimer au premier stade partagent une série de symptômes:

  • perte d'appétit,
  • problèmes de sommeil,
  • repli sur soi,
  • troubles légers de la mémoire et de l'attention…

Il peut dès lors parfois être difficile de les différencier et de poser un premier diagnostic. C'est pourquoi certains spécialistes proposent parfois un "traitement d'épreuve" à base d'antidépresseurs. Si, suite à ce traitement, les problèmes de mémoire et d'attention s'améliorent ou se stabilisent, il s'agit sans doute d'une dépression. Dans le cas contraire, une démence doit être envisagée. Des tests neuropsychologiques peuvent également aider à poser le diagnostic.

Dément et dépressif

Deux maladies semblables donc, mais pas seulement... Il n’est en effet pas rare qu’une personne atteinte de démence soit également dépressive. 51% des patients touchés par la maladie d'Alzheimer souffrent également de dépression. En cause notamment: l'atrophie de certaines zones du cerveau qui jouent un rôle dans la régulation de l'humeur. Mais également le stress auquel sont soumis les patients qui sont confrontés à la perte de leurs capacités.

Traiter la dépression chez un patient Alzheimer

Heureusement, des solutions existent lorsque la dépression frappe une personne atteinte de maladie d'Alzheimer. Les antidépresseurs et un soutien psychologique peuvent s'avérer efficaces. Mais stimuler la personne est également important. L'aider à conserver une activité physique, à participer à des activités diverses ou encore à préserver et entretenir ses contacts sociaux… Autant de gestes qui peuvent être bénéfiques et aider à repousser la dépression.

Publicité
Les maladies de A à Z