Zoom

Alzheimer - Maladie d'Alzheimer: plusieurs traitements médicamenteux existent

Plusieurs médicaments sont actuellement remboursés dans le traitement de la maladie d'Alzheimer, et malgré cela, trop peu de patients sont traités.

traitements

Une révolution

Il y a quelques années encore, il n'existait aucun traitement efficace de la maladie d'Alzheimer. Le nom même de maladie d'Alzheimer était mal connu. Pourquoi nommer et s'intéresser à une maladie qui, à l'époque, ne bénéficiait d'aucun traitement' Ce désintérêt explique probablement pourquoi, encore aujourd'hui, beaucoup considèrent que perdre la mémoire, la capacité de réfléchir, etc. fait partie du vieillissement normal de la personne âgée. Combien de fois n'entend-on pas: "il est sénile, c'est normal…" ou: "à son âge on perd tous la mémoire…", l'âge invoqué étant parfois celui de 70 ans! Perdre la mémoire n'est cependant jamais normal.

Qu'attendre des médicaments?

L'objectif des traitements de la maladie d'Alzheimer est de ralentir autant que possible l'évolution des symptômes de la maladie. Traiter peut permettre de retarder de plusieurs mois l'apparition ou l'aggravation des problèmes de mémoire, d'orientation, de comportement…

Deux types de traitement pour les maladies débutantes à modérées

Actuellement, deux types de traitement sont reconnus et remboursés sur avis du médecin conseil de la mutuelle pour les maladies d'Alzheimer débutante à modérées.

  • La première classe de médicaments est constituée par les inhibiteurs des cholinestérases. Un mot médical complexe qui indique que ces médicaments, au nombre de 3, agissent tous sur une substance chimique indispensable au fonctionnement du cerveau : l'acétylcholine. Cette substance est présente en quantité trop faible dans le cerveau des patients atteints de la maladie d'Alzheimer. Le but du traitement est donc d'en augmenter la quantité en empêchant sa destruction dans le cerveau. Ces médicaments ont, depuis plusieurs années, prouvé leur efficacité en ralentissant l'aggravation des symptômes, voire en améliorant, en début de traitement, certaines fonctions cérébrales.
  • Les médicaments à base de Ginkgo Biloba constituent la seconde classe. Même si la rumeur prête depuis la nuit des temps des vertus nombreuses et diverses aux feuilles de cet arbre, ce n'est que récemment que 2 médicaments contenant du Ginkgo Biloba ont reçu un accord de remboursement par l'Inami, après avis du médecin conseil de la mutuelle (tout comme pour les inhibiteurs des cholinestérases). L'efficacité du Ginkgo Biloba reste cependant, pour certains spécialistes, plus controversée.

Un médicament en cas de démence modérée à sévère

Il existe un médicament (également remboursé après avis du médecin conseil de la mutuelle) destiné aux patients qui ont atteint un stade plus évolué de la maladie. Son efficacité tient à son action sur une autre substance chimique du cerveau: le glutamate, qui agit de manière excessive dans le cerveau des patients Alzheimer. Le rôle de ce médicament est donc de freiner l'activité du glutamate. Son effet se manifeste dans le domaine de la cognition (mémoire, jugement, raisonnement…), sur les activités de la vie de tous les jours ou dans les troubles du comportement, ces derniers étant plus fréquents dans les stades plus avancés de la maladie d'Alzheimer.

Des médicaments symptomatiques et non curatifs

Ces 3 classes de médicaments ont un point commun: elles agissent sur les symptômes de la maladie et pas sur la maladie elle-même. Leur prise doit donc être quotidienne et continue au risque d'en perdre le bénéfice.Dans tous les cas, parlez-en à votre médecin.

Des traitements non médicamenteux

A côté des médicaments, l'action des conjoints, des infirmières, des aides soignantes, des structures d'accueil sera fondamentale au maintien et au développement du bien être du patient alzheimer. Organiser ou réorganiser les activités de la vie quotidienne, structurer l'habitation en fonction des déficits aura également, comme nous le verrons dans de prochains articles, un rôle majeur dans la prise en charge du patient Alzheimer.

Publicité
Les maladies de A à Z