Zoom

L'animal, meilleur ami des patients Alzheimer?

S'ils suscitent la peur ou l'indifférence chez certains d'entre nous, les chiens et les chats sont souvent bien plus que de simples compagnons partageant nos vies. Plusieurs études montrent ainsi que certaines personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer deviennent moins agressives et communiquent davantage avec leur entourage en leur présence.

"Touché par la maladie d'Alzheimer, André s'est depuis toujours obstiné à appeler par un autre nom que le sien le labrador qu'il cotoyait en maison de repos", raconte Françoise Sion, secrétaire générale d'Ethologia (association belge d'étude et d'information sur la relation homme-animal). "En interrogeant ses proches, le personnel de soin s'est finalement rendu compte qu'il avait eu, lui aussi, un labrador dans le passé. Lui parler du chien a ainsi aidé les infirmières à réactiver quelques-uns de ses souvenirs et à capter son attention."

Apaiser quelque peu les troubles...

Les histoires comme celles d'André ne sont pas rares. De nombreuses études l'attestent: la présence d'un animal de compagnie auprès d'un patient Alzheimer peut avoir un effet bénéfique au niveau des troubles du comportement et de la communication. Sans compter qu'à leur contact, le sens du toucher des malades pourrait également être ravivé. Mais les relations qu'ils peuvent nouer avec les chiens et les chats ne sont pas les seules à améliorer la qualité de vie des personnes touchées par la maladie d'Alzheimer...

Aquariophiles, les patients Alzheimer?

Menée dans trois unités de soins spécialisés aux Etats-Unis, une expérience étonnante (1) démontre que les poissons d'aquarium peuvent avoir des effets apaisants auprès des patients Alzheimer les plus agités. "70 personnes se nourrissant très mal et perdant beaucoup de poids ont été retenues pour participer à cette expérience", explique Françoise Sion. "Après avoir étudié leurs habitudes alimentaires pendant trois semaines, les chercheurs ont placé ces personnes devant un aquarium au moment des repas. En un mois, leur apport nutritionnel a augmenté de 33% et 62 participants ont pris du poids. Apaisés par les mouvements lents et harmonieux des poissons, la plupart se sont en effet beaucoup plus concentrés sur leurs repas."

Une relation qui se construit au quotidien

En Wallonie, les projets intégrant des animaux dans des programmes thérapeutiques à destination des patients Alzheimer sont encore à l'étude. En Flandre par contre, plusieurs maisons de repos y adhèrent déjà. Ainsi, dans la commune de Brakel, une institution organise des activités stimulant le sens du toucher avec des chiens et des chats déambulant régulièrement dans ses couloirs...

Pour connaître l'adresse d'une maison de repos accueillant des animaux dans le cadre d'un programme thérapeutique, vous pouvez contacter l'ASBL Ethologia.

Adresse: Rue Konkel 87-89

1150 Bruxelles

Site: www.ethologia.be

Aurélie Bastin

 

(1) Source: Edwards, N, Beck, AM (2003). Using Aquariums in Managing Alzheimer's Disease: Increasing Resident Nutrition and Improving Staff Morale. Pet Care Trust Final Report.

 

Publicité
Les maladies de A à Z