Zoom

L'art-thérapie: tout bénéfice pour les patients Alzheimer!

L'association Alzheimer Belgique propose un atelier d'art-thérapie pour favoriser la communication des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Là, les formes et les couleurs remplacent les mots. L'animatrice, Nathalie de Wouters d'Oplinter, nous en rapporte les mérites.

L'art-thérapie est une méthode psychologique destinée en premier lieu aux personnes qui présentent des troubles psychiques (désordres émotionnels, stress, manque de confiance en soi…). Mais, et c'est là qu'elle suscite notre intérêt, l'art-thérapie peut également apporter un soutien thérapeutique aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Communiquer autrement

A partir d'un certain stade de la maladie, les patients Alzheimer éprouvent des difficultés d’expression au niveau verbal. Ce qui peut engendrer colère, frustration et repli sur soi. Pour contrer ces réactions, l'art-thérapie intervient en leur proposant d’autres moyens d’expression que la parole. Cette méthode leur permet de s’exprimer via une activité artistique, quelle qu’elle soit. Par exemple, le coloriage de mandalas (figures géométriques) permet de choisir les couleurs en fonction de son état d’âme. Et en permettant l'expression des sentiments et des émotions, ce type d’activité apporte souvent équilibre, apaisement et calme intérieur.

L'expression et le relationnel: les maîtres mots!

Au sein d’un groupe restreint de six malades, chacun vaque à son occupation favorite. Les patients Alzheimer peuvent ainsi opter pour le chant, les instruments, l’aquarelle, la confection de marionnettes ou le coloriage de mandalas. "Entre eux, ils appellent cela leur club. Ils s’embrassent, se parlent et reconstituent ainsi des liens sociaux. Ici, il n’y a ni regard dévalorisant, ni remarque désobligeante, ni compétition avec des gens bien portants. L’atelier est un lieu de travail, où chacun est reconnu selon ses compétences et où les progrès sont mis en exergue."

Entourage enchanté

L’ASBL Alzheimer Belgique a monté ce projet d’art-thérapie en septembre 2005. D’emblée, il a rencontré du succès auprès des malades mais également auprès de leur famille. "Laisser le proche atteint d’Alzheimer pour quelques heures, tout en sachant que ce n’est pas une halte-garderie mais un lieu qui va leur faire du bien est très déculpabilisant!", affirme Nathalie de Wouters d’Oplinter.

Comme un cocon protecteur

Enfin, l'art-thérapeute constate également que même lorsque la dynamique de la création artistique disparaît, le plaisir reste entier! "Certains malades ne savent plus participer aux activités, mais pourtant ils continuent à venir pour assister les autres, les écouter et rire." Ainsi, en étant aussi un lieu d'écoute, ce genre d'atelier permet à l'empathie de se développer librement. Le malade peut ainsi se retrouver pour quelques heures dans un endroit où il se sent bien et où il peut partager ses émotions avec d'autres.

Aline Goosens

Pour plus de renseignements:

Alzheimer Belgique

Tél: 02/428.28.19 ou 02/428.28.10

Site: www.alzheimerbelgique.be

Publicité
Les maladies de A à Z