Zoom

atelier-reminiscence-workshop-reminiscentie_493x200

Alzheimer: des ateliers consacrés aux souvenirs

Les ateliers de réminiscence permettent d’améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Leur but? Revaloriser, stimuler mais aussi favoriser la communication avec les proches...

Au fur et à mesure que la maladie d’Alzheimer progresse, communiquer s’avère de plus en plus difficile. La personne atteinte de démence éprouve des difficultés à retenir ce qui se dit, à se concentrer sur la conversation... Et au fur et à mesure que les discussions se raréfient ou changent de teneur, c’est parfois aussi la relation entre le malade et son entourage qui se modifie. Une situation parfois mal vécue par le conjoint ou la famille. Redonner confiance aux malades en leur capacité, les stimuler, mais également renouer le contact et rétablir une forme de communication avec les proches, voici ce que proposent les ateliers de réminiscence.

Alzheimer: stimuler les 5 sens

En quoi consistent ces ateliers? «Nous nous réunissons en petits groupes de patients et de proches et abordons un thème par séance: la rentrée des classes, les jouets...», explique Anouk Dufour, ergothérapeute et psychomotricienne chez Alzheimer Belgique. «Nous essayons durant les 2 heures d’atelier de faire travailler les 5 sens des participants, de les stimuler en rapport avec le thème qui a été choisi. Nous optons par exemple pour des objets que les participants pourront toucher, manipuler, des photos qu’ils pourront observer et commenter, des sons, de la musique à écouter ou fredonner, des aliments à goûter...»

Travailler la mémoire à long terme

Le but? Travailler sur la mémoire à long terme et l’affectif et grâce à un air de musique, une odeur, une sensation, un objet, faire ressurgir les souvenirs. « Nous essayons par exemple de retrouver les objets qui permettront de faire resurgir des souvenirs. Si lors d’un atelier nous abordons le thème des jouets, nous mettons à disposition des participants des poupées anciennes, des toupies, des jeux en bois... Si le thème est la rentrée des classes, nous amenons un tableau noir, des craies, des plumiers... Nous discutons alors avec la personne des souvenirs que ces divers objets lui évoquent.» Une manière de faire appel tout en douceur aux capacités conservées de la personne.

Des ateliers pour les proches aussi

Au quotidien, la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer est souvent mise en échec à cause de sa mémoire défaillante. Ces ateliers de réminiscence permettent aussi de la valoriser. Elle peut s’y exprimer tout en douceur en faisant appel à sa mémoire à long terme et aux souvenirs anciens, , qui sont conservés le plus longtemps lors d’une maladie d’Alzheimer.

Mais ces séances sont également destinées aux proches. Ils permettent en effet d’échanger et de partager un moment avec un conjoint, un père, une sœur atteints de démence. L’occasion de recréer un lien entre le malade et le proche le temps de l’atelier.

Publicité
Les maladies de A à Z