Zoom

Une campagne de sensibilisation pour briser les tabous

Le 3 novembre 2006 marquera le 100e anniversaire de l'identification de la maladie d'Alzheimer. L'occasion idéale d'attirer l'attention sur cette démence! En Flandre, les Expertisecentra Dementie Vlaanderen organisent ainsi une campagne de sensibilisation médiatique qui s'appuiera sur le slogan: "La démence, qu'en savez-vous?" (Dementie, wat heb jij ervan begrepen?)

A partir du 3 novembre 2006, la presse écrite et audiovisuelle flamande accordera une attention toute particulière au problème de la maladie d'Alzheimer. "L’objectif premier est de briser les tabous qui entourent encore cette démence", déclare Jurn Verschraegen, responsable de la coordination des Expertisecentra Dementie Vlaanderen. "Nous observons que la maladie d'Alzheimer en particulier - et la démence en général - reste un sujet difficile à aborder dans bon nombre de familles." A l'occasion de cette campagne de sensibilisation, les médias seront invités à présenter la pathologie d’une manière différente. "Lorsqu’il s’agit de mentionner la maladie d’Alzheimer, certains médias oublient souvent toute forme de respect de la vie privée. Ils montrent des gens somnolents, à moitié dévêtus et les cheveux en bataille. Personne ne mérite d’être montré dans cet état!", soulève Jurn Verschraegen.

Une campagne pour ouvrir le dialogue

L’image publicitaire de cette campagne de sensibilisation est une simple page blanche.… La démence est-elle ainsi une vaste terre inconnue? "Bien sûr que non!", insiste Jurn Verschraegen. "Beaucoup de gens pensent encore qu'il n'y a aucun espoir et que cela ne sert donc à rien d'aller consulter. Beaucoup croient également que lorsque les facultés intellectuelles disparaissent, il est impossible de conserver sa dignité. Or, par le biais de cette campagne, vous voulons démontrer que ce n'est pas le cas! Lorsque l’on rencontre des problèmes de mémoire, il est important d’en parler, de consulter un médecin à temps, de suivre le traitement disponible, de s’adresser à un centre d’expertise pour obtenir plus d’informations, de participer à divers groupes de parole…" Pour l'entourage également, le diagnostic peut être redouté! Mais l'objectif de la campagne est aussi d'informer la famille. "Toute la difficulté est d’entretenir la relation avec le proche Alzheimer et d’en maximiser la qualité à l’aide des médicaments. La perte des aptitudes cognitives fait davantage ressortir les capacités émotionnelles, ce qui peut créer un contact différent et plus pur qu’auparavant."

Quand des célébrités s'unissent…

La campagne de sensibilisation ne bénéficiera pas uniquement de la collaboration des médias. Certains hôpitaux, des mutuelles, des maisons de repos, le Koepel van Christelijke Werknemersorganisaties (ACW), l’association Markant, le Vlaams Ouderen Overlegkomitee (OOK) et le réseau des pharmaciens flamands ont également décidé d’y apporter leur contribution. Par ailleurs, les firmes pharmaceutiques Lundbeck, Janssen-Cilag, Novartis et Pfizer assurent une part importante du financement de la campagne. Enfin, vingt personnalités flamandes dont le cardinal Danneels, Dixie Dansercoer, Dora Van der Groen, Chris Lomme et Urbanus uniront leur voix à cette période de sensibilisation et répondront à la question posée par le slogan. Ouvrez l'oeil!

Sylvie D'Hoore

 

Publicité
Les maladies de A à Z