Zoom

commune-alzheimer-admis-dementievriendelijke-gemeente_493x200

Des communes "Alzheimer admis"

La Fondation Roi Baudouin a lancé en 2009, le projet "Commune Alzheimer Admis". L’objectif? Sensibiliser à la maladie d’Alzheimer et recréer le tissu social autour des patients.

De l’incompréhension à l’isolement

Méconnaissance, incompréhension, méfiance… face au regard des autres, les patients atteints de la maladie d'Alzheimer et leur entourage se retrouvent bien souvent isolés. Changer l’image de la maladie d’Alzheimer est donc indispensable pour améliorer la qualité de vie des patients… Une tâche ardue à laquelle s’attelle la Fondation Roi Baudouin, qui a lancé en 2009 le projet Commune Alzheimer Admis.

Tous contre la maladie d’Alzheimer

Le concept du projet: responsabiliser la société civile. "Il n’appartient pas uniquement aux chercheurs de trouver un remède à la maladie, ou au médecin et aux services de soins de s’occuper des patients", nous explique Bénédicte Gombault, responsable du projet. "Chaque citoyen peut contribuer à ce que la vie d’un patient atteint de la maladie d’Alzheimer et de son entourage soit plus acceptable."

Recréer le contact avec le patient Alzheimer

La Fondation Roi Baudouin a donc lancé un appel à projet à toutes les villes et communes de Belgique. Le mot d’ordre: Soyez créatif! À travers ce projet Commune Alzheimer Admis, elle s’engage à contribuer financièrement à des projets qui permettent aux patients et à leur entourage de rester en contact avec les autres habitants de leur commune, de leur quartier… Rompre l’isolement, c’est permettre au patient de mieux vivre avec sa maladie mais aussi de rester un peu plus longtemps chez lui.

Un exemple?

En 2010, la commune de Koekelberg avait par exemple formé une trentaine de gardiens de la paix autour de la maladie d’Alzheimer. Réconforter un malade, le raccompagner chez lui s’il s’est égaré, rassurer ses voisins en cas de confrontation... Autant de gestes qui ont permis d’éviter des situations de crise. Pour 2011, le jury de la Fondation Roi Baudouin a choisi 28 communes à travers la Belgique.

S’inscrire dans la durée

Le but de l’action "Commune Alzheimer Admis" est d’ancrer les différentes actions dans la continuité. Un petit guide pratique sortira en septembre et sera distribué aux différentes communes de Belgique. Le but? Présenter les différentes actions soutenues afin de donner des idées à d’autres, de semer les graines de nouveaux projets… Des graines desquelles germeront peut-être un arbre à l’ombre duquel il fera bon vivre malgré la maladie d’Alzheimer.

Publicité
Les maladies de A à Z