Zoom

Le diabète: un effet bouclier?

Une étude révèle que les patients cumulant maladie d'Alzheimer et diabète enregistrent un déclin de leur mémoire réduit par rapport à ceux qui ont uniquement la maladie d'Alzheimer.

Plusieurs études ont déjà pointé l'interaction entre maladie d'Alzheimer et diabète. Selon les chercheurs, le diabète atteindrait certains vaisseaux du cerveau et favoriserait le dépôt sur les neurones de plaques amyloïdes, qui sont caractéristiques de la maladie d'Alzheimer.

Des résultats surprenants

Face à ce constat, une équipe de scientifiques de l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) de Toulouse (France) a souhaité mesurer l'impact du diabète sur la mémoire des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer*.

Dans le cadre de leurs recherches, environ 600 patients ont été suivis pendant plusieurs années. Parmi eux, des personnes atteintes de diabète et de la maladie d'Alzheimer, et d'autres souffrant uniquement de la maladie d'Alzheimer. A intervalles réguliers, les patients participaient à des tests de mémoire. Et là, surprise! «Nous nous attendions à observer une perte de mémoire nettement plus importante chez ceux qui cumulent les deux affections. C'est exactement l'inverse qui a été constaté: la dégradation mémorielle était bien plus forte chez ceux qui ne souffraient pas de diabète», note Caroline Sanz, qui a dirigé les travaux de l'équipe de l'Inserm. Des conclusions qui doivent encore être confirmées. «Une étude de plus grande ampleur est en cours d'analyse. Elle enregistre pour l'instant les mêmes observations», souligne Caroline Sanz.

Une nouvelle démence en cause?

Pour le moins étonnants, ces résultats suscitent l'interrogation et ouvrent la porte à plusieurs hypothèses. «La première porte sur le diagnostic: même si les patients souffrant de diabète présentent les signes cliniques de la maladie d'Alzheimer, il est possible qu'il s'agisse en réalité d'un autre type de démence, dont l'évolution est plus lente», remarque Caroline Sanz.

Autre possibilité: «Les patients souffrant de diabète prenaient des médicaments destinés à prévenir les troubles cardio-vasculaires, en luttant notamment contre l'hypertension artérielle. Peut-être que ce traitement a également un impact sur l'évolution de la maladie d'Alzheimer». Une piste à confirmer, mais qui est porteuse d'espoir.

Jonathan Barbier

Publicité
Les maladies de A à Z