Zoom

Et qu'est-ce qu'on fait le dimanche?

Pour les personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer et leur entourage, le dimanche est souvent un jour très long, bien trop long... Afin d'égayer ces fins de semaine un peu moroses, Alzheimer Belgique a lancé l'initiative des « Dimanches Alzheimer ». Interview de Madame Mormal, présidente de l'association.

 

-En quoi consiste les "Dimanches Alzheimer"?

Depuis l’été dernier, nous avons mis sur pied des animations tous les premiers dimanches du mois, de 15 à 17h. Le but est que les patients et leur famille puissent venir partager un moment de détente et de convivialité. Les animations vont de la musique en passant par la chanson ou le conte… Le but est réellement festif, pas thérapeutique… quoique: en luttant contre la solitude, on lutte aussi contre la maladie.

-Qui anime les "Dimanches Alzheimer"?

Les animateurs sont des bénévoles. Nous avons notamment eu le plaisir d’accueillir Suzanne Ferry du café-théâtre "Le cabaret aux chansons" mais aussi un accordéoniste…

-Comment est né ce projet ?

Lors de la permanence que nous assurons 24/24h, beaucoup de personnes me demandaient quelles étaient les activités possibles le dimanche. Le dimanche est en effet un jour particulier où il n’y a pas grand chose à faire: aller au restaurant avec une personne atteinte de la maladie est difficile, et lorsqu’il n’y a pas de visite de la famille, c’est beaucoup de solitude. Par ailleurs, de nombreuses personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer qui fréquentent un centre de jour pendant la semaine. Du coup, le dimanche, certaines d’entre elles veulent s’habiller et sortir de la maison… alors qu’il n’y a en fait aucune activité prévue. C’est ce vide-là que j’ai voulu en partie combler.

-Comment cette initiative a-t-elle été accueillie ?

La formule a très bien pris et certains participants se voient même en dehors des "Dimanches Alzheimer". Cela tourne pour le moment autour de 5 familles… ce qui est idéal car les patients peuvent ainsi se reconnaître et se retrouver mois après mois. Le fait que ce soit en petit comité les rend moins craintifs et plus enclins à participer.

-Avez-vous l’intention d’étendre cette initiative ?

Lorsqu’une activité fonctionne bien, nous essayons en effet d’exporter le projet, pourvu que d’autres puissent prendre le relais: il n’est donc pas exclu que les Dimanches Alzheimer puissent s’implanter dans d’autres lieux que Ganshoren, comme c’est déjà le cas pour les ateliers d’art-thérapie ou le Café-Souvenirs.

Les "Dimanches Alzheimer" ont lieu tous les premiers dimanches du mois à Ganshoren. La participation est de 3 euros. Prochain rendez-vous: dimanche 1er avril. Renseignements et inscriptions au 02/4282810.

L’association recherche par ailleurs des animateurs bénévoles pour les "Dimanches Alzheimer": avis aux artistes!

Julie Luong

 

Publicité
Les maladies de A à Z