Zoom

telehulp-teleassistance_493x200

Téléassistance: utile en cas d'Alzheimer?

Appeler à l’aide d’une simple pression sur un bouton, retrouver une personne qui aurait "fugué"… Quel est l’intérêt de la téléassistance pour un patient Alzheimer ou pour ses proches?

Malaise, chute, ou même sentiment d’insécurité… Grâce à la téléassistance, un simple geste permet d’appeler à l’aide. Le principe? Un pendentif, un bracelet que la personne porte en permanence. Sur celui-ci, un bouton sur lequel il suffit d’appuyer pour entrer en contact avec un opérateur, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Les secours sont alors envoyés: un proche, un infirmier de garde ou encore les services d’urgence… Le principe est plutôt séduisant, en effet, mais a-t-il un intérêt lorsque la personne souffre de la maladie d’Alzheimer?

Utile pour le patient Alzheimer?

Un patient Alzheimer est rarement seul – si l’un de vos proches souffre de cette maladie, vous êtes bien placé pour le savoir! De plus, si la personne est désorientée, on peut légitimement se demander si elle pensera à utiliser le dispositif. Ou encore plus simplement si elle se rappellera à quoi sert cet étrange pendentif autour de son cou? "De prime abord, un service de télévigilance de base aura peu d’utilité pour une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer", confirme Jean-Noël Pire, directeur du département santé à la CSD (Centrale de Services à Domicile) de Bruxelles. "Si la personne ne se sert pas du bouton, le dispositif ne sert à rien. Par contre, la technologie apporte d’autres solutions."

En cas de chute

Il existe par exemple des détecteurs de chute qui avertissent automatiquement l’opérateur lorsque le porteur du dispositif change brutalement de position ou reste immobilisé durant un certain temps. La personne tombe? Les secours sont immédiatement prévenus sans que le patient ou ses proches n’aient rien à faire.

Retrouver un patient Alzheimer en fugue

Mieux encore, certains opérateurs de téléassistance proposent des appareils de télévigilance mobile. Equipé d’une balise GPS, ce dispositif permet de localiser une personne qui aurait "fugué" ou qu’elle soit. Utile pour les proches d’un patient Alzheimer! Il n’est en effet pas rare qu’un patient quitte le domicile à l’insu de son entourage et qu’il erre ensuite sans pouvoir retrouver son chemin. "Un de ces appareils nous a déjà permis de localiser un patient Alzheimer qui avait fait une fugue", explique M. Pire. "Il était dans un parc près de chez lui, mais ses proches ne le retrouvaient pas."

Où trouver un service de télévigilance?

Votre mutualité, un centre d’aides et de soins à domicile ou encore certains CPAS pourront vous rediriger ou vous fournir directement un service de téléassistance. Comptez pour l’abonnement de six à une cinquantaine d’euros par mois en fonction de l’opérateur, des services proposés et de votre situation (statut VIPO, etc.).

Publicité
Les maladies de A à Z