Zoom

trucs-trucjes_493x200

Alzheimer: astuces pour les aidants

Vous vivez avec un proche atteint de la maladie d'Alzheimer? Certains petits "trucs" peuvent vous faciliter la vie.

Vivre avec une personne qui souffre de la maladie d'Alzheimer a un réel impact sur le quotidien. Le malade demande une attention permanente. Résultat: Vous êtes régulièrement sur les genoux en fin de journée. Des petits trucs, des petits gestes peuvent vous aider dans ce travail de tous les jours.

Adapter les objets du quotidien

Vous pouvez, par exemple, modifier certains objets pour en faciliter l'utilisation. Votre proche ne parvient plus à tenir convenablement ses couverts? Les recouvrir d'un tuyau de mousse isolante - que l'on peut trouver dans les magasins de bricolage - peut faciliter la prise en main de l'objet. Bien sûr, ce genre d'accessoire peut se trouver chez un bandagiste mais il coûte très cher. Mieux vaut donc privilégier la débrouille et un peu d'huile de coude.

Déplacements dans la maison

Les déplacements permanents d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer peuvent être une source d'angoisse pour l'aidant: où va-t-elle? Que fait-elle? Des petits trucs peuvent vous permettre de garder un oeil sur votre proche sans devoir le surveiller constamment. "Une de nos adhérentes nous a donné une solution à ce problème", nous explique Sabine Henry, Présidente de la Ligue Alzheimer. "Il suffit d'accrocher des clochettes aux sonorités différentes à chaque porte. Lorsqu'une cloche sonne, vous savez où est votre proche quelle que soit la pièce dans laquelle vous vous trouvez."

Prévoir les problèmes quotidiens

Sachez également adapter la situation en amont, avant que le problème ne se pose. Votre proche souffre de la maladie d'Alzheimer et de diabète, et pioche sans arrêt dans le sucrier malgré vos mises en garde? Il suffit de mettre à sa disposition un sucrier contenant uniquement le nombre de sucres auxquels il a droit par jour. En agissant de la sorte, vous évitez des discussions qui peuvent parfois mettre vos nerfs à rude épreuve. Autre exemple, votre proche refuse de quitter un vêtement qu'il aime et dans lequel il se sent bien, même lorsqu'il s'agit de le nettoyer? Vous pouvez simplement acheter ce vêtement en double ou en triple. Ces petits gestes peuvent demander un petit effort mais vous faciliteront sans aucun doute la vie.

Publicité
Les maladies de A à Z