Zoom

vacances-alzheimer-vakantie-alzheimer_493x200

Alzheimer: pouvez-vous partir en vacances?

Peut-on partir en vacances lorsque l'on souffre de la maladie d'Alzheimer? Quelles possibilités existent en Belgique?

Au quotidien, la maladie d'Alzheimer fait peser un poids énorme sur les épaules des personnes qui en souffrent et de leur famille. Le besoin de souffler d'un époux, d'un fils, d'une soeur est dès lors tout à fait naturel. Des solutions existent. L'association Baluchon par exemple permet à un aidant proche de partir en vacances tout en laissant le patient en de bonnes mains. Certains aidants choisissent toutefois de profiter d'un peu de dépaysement, sans être séparés.

Alzheimer: évaluer au cas par cas

Est-il raisonnable de partir en vacances avec une personne souffrant de la maladie d'Alzheimer? La question est inévitable. Il faut évidemment évaluer les situations au cas par cas. Sachez toutefois que réduire les distances pour un premier voyage peut être une bonne idée. Inutile de partir à l'autre bout du monde si un week-end à la côte belge pose déjà problème.

Des solutions à l'étranger

Parfois un encadrement spécifique est indispensable au bon déroulement d'un tel voyage. En Autriche, en Suisse, aux Pays-Bas, en France et bientôt en Allemagne, les associations de patients organisent des voyages adaptés pour les malades d'Alzheimer et leurs proches. L'idée: proposer des séjours durant lesquels l'aidé et l'aidant ont chacun leur espace et se retrouvent à différents moments de la journée. Les patients sont également encadrés par du personnel bénévole, ce qui permet aux aidants de souffler un peu.

Et en Belgique?

Les moyens qui sont demandés pour ces voyages sont assez conséquents. "Nous avons tenté de lancer ce type de projet en Belgique", explique Sabine Henry, Présidente de la Ligue Alzheimer. "Mais cela demande un financement important que nous n'avons malheureusement pas encore réussi à trouver. Nous continuons toutefois de chercher une solution. En Autriche, par exemple un hôtelier a mis son hôtel à disposition de la ligue autrichienne durant les semaines creuses. Ce qui a permis de mettre en place le projet." Tout reste donc possible!

Une solution alternative

Certaines mutualités organisent des voyages encadrés destinés à tous publics et donc également aux patients Alzheimer. Il est possible durant ce séjour de bénéficier de l'encadrement de bénévoles formés. Bien que ces séjours ne soient pas spécialement pensés pour les patients Alzheimer, ils peuvent constituer une bonne alternative. Renseignez-vous auprès de votre mutualité.

Publicité
Les maladies de A à Z