Témoignages

alzheimer-ecoute-telephonique-238x120

Alzheimer Belgique: des bénévoles à votre écoute

Michelle Thomas, responsable des bénévoles chez Alzheimer Belgique.

Une question sur la maladie d’Alzheimer, besoin d’un renseignement sur une aide juridique, à la recherche d’une oreille attentive? Les bénévoles d’Alzheimer Belgique sont à votre écoute au bout du fil, 7 jours sur 7.

À qui s’adresse le service d’écoute téléphonique d’Alzheimer Belgique?

«À tous! De nombreuses personnes nous appellent. Il s’agit souvent de proches de patients Alzheimer qui téléphonent pour avoir un renseignement ou pour recevoir un soutien psychologique. Mais il peut également s’agir d’un membre plus éloigné de la famille qui voudrait en savoir plus ou même d’une personne qui s’inquiète pour une raison ou une autre à propos de sa voisine démente.»

 

Le soutien psychologique a-t-il une place importante dans votre travail?

«Oui. Certains proches nous contactent pour nous dire qu’ils sont fatigués, qu’ils n’en peuvent plus et ne savent plus quoi faire. Ils ont besoin de parler, de vider ce trop plein mais n’ont personne qui peut les comprendre réellement. Les amis, la famille ne les prennent pas au sérieux ou ne leur prêtent pas toujours une oreille attentive, surtout au début de la maladie. Parler à quelqu’un qui connaît le sujet et qui les écoute les soulage énormément.»

 

Vous répondez également aux questions plus pratiques?

«Bien sûr. Nous pouvons donner différents types de renseignements: où trouver une maison de repos, des «séances de répit» – nous possédons par exemple notre art-thérapeute maison –, une ergothérapeute qui se déplace à domicile... En fonction de l’endroit où les personnes habitent nous pouvons leur donner des adresses utiles, leur proposer des services, des activités… Nous pouvons également les diriger vers les personnes compétentes lorsqu’il s’agit de répondre à certaines questions juridiques.

 

Et concernant les questions sur la maladie d’Alzheimer?

«Il arrive que des personnes nous téléphonent parce qu’elles viennent d’apprendre qu’un de leurs proches souffre de la maladie d’Alzheimer. Elles sont un peu chamboulés et n’ont pas forcément retenus tout ce que le docteur leur a dit. On ne se substitue bien sûr pas au médecin. Mais nous pouvons apporter quelques précisions sur les traitements, les symptômes, les troubles du comportement...

C’est d’ailleurs pour cette raison que tous les bénévoles du service d’écoute d’Alzheimer Belgique ont un minimum de connaissance sur le sujet. Il s’agit d’infirmières, de pharmaciens, de gens qui ont été confrontés à la maladie, qui ont un parent qui est malade.»

 

Comment vous joindre?

«Nous sommes joignables 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 au 02/428.28.19. Mais nous demandons de n’appeler après 22 h qu’en cas d’urgence.»

Publicité
Les maladies de A à Z