Témoignages

soutien-aidants-proches

Asbl Aidants Proches: centraliser pour mieux informer

Prendre soin d'un conjoint, d'un parent touché par une maladie grave? Une véritable épreuve que l'asbl Aidants Proches tente de rendre moins pénible. Présentation de l'asbl par son Président, Guy Van Malleghem.

Qui sont les aidants proches?

Les aidants proches sont des non-professionnels qui prennent soin d'un proche dépendant à cause d'un handicap, d'une maladie d'Alzheimer... Cette dépendance implique l'attention permanente de l'aidant proche qui de ce fait ne peut pas organiser sa vie comme tout un chacun.

Quels sont les buts de l'asbl Aidants Proches?

Nous voulons aider les aidants proches à sortir de leur isolement. Pour cela, nous essayons de leur fournir un maximum d'informations à travers notre site web (www.aidants-proches.be) et notre service d'écoute.

Comment fonctionne ce service d'écoute?

Le but de l'asbl est de centraliser un maximum d'informations mais aussi d'utiliser le plus souvent possible le réseau associatif existant. Nous essayons donc de recentrer l'aidant proche sur sa propre situation, de l'informer et de le réorienter vers des structures spécifiques comme les mutuelles, les CPAS ou d'autres associations. Notre travail d'information est très varié. Nous pouvons donner par exemple des conseils sur le soutien psychologique ou apprendre à l'aidant à mieux interpeller son médecin traitant.

Ce service d'écoute et le site web ne sont pas les seules activités de l'asbl?

Les aidants proches sont des personnes dont la vie a changé et qui en subissent souvent les conséquences. Nous essayons donc d'intervenir auprès des politiciens pour que soit mis en place des outils juridiques qui protégeraient les aidants proches.

Concrètement, comment vous y prenez-vous?

Nous revendiquons depuis plusieurs années la mise en place d'un statut pour les aidants proches mais nous savions qu'un tel statut ne pouvait être construit que sur base d'une étude approfondie. Nous avons donc travaillé avec la VUB et les Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur afin de réaliser une étude sur la situation des aidants proches. Nous avons, grâce à cette étude, établi des pistes pour la création d'un statut légal pour l'aidant proche. Le travail d'orientation pour les politiciens est donc terminé. Malheureusement, en l'absence de gouvernement, nous attendons la nouvelle équipe ministérielle pour voir ce qui sera réalisé.

Publicité
Les maladies de A à Z