Zoom

angine-urgence-keelontsteking-spoedgevallen_493x200

Angine: faut-il courir aux urgences?

Une fièvre de cheval, la gorge irritée, douloureuse? Vous soupçonnez une angine? Devez-vous vous rendre aux urgences?

Samedi. Vous êtes en congé. Vous vous réveillez la tête lourde et le front brûlant. Bien sûr, vous traînez un mal de gorge depuis quelques jours mais vous pensiez qu'un peu de repos vous aurait fait du bien. Vous vous trompiez: la situation est encore bien pire ce matin et vous soupçonnez une angine! Et là, vous hésitez: "Dois-je me rendre aux urgences ou attendre lundi pour essayer de voir mon médecin traitant?".

Les urgences, pour un traitement rapide

Pour pouvoir répondre à cette question, il faut d'abord rappeler le rôle d'un service d'urgences. "Les urgences d'un point de vue strictement médical sont destinées à n'accueillir que les personnes qui ont besoin d'une prise en charge sans délai", explique le Pr Thys, urgentiste aux Cliniques universitaires Saint-Luc. "Les patients que nous privilégions sont ceux dont la situation nécessite un avis, une mise au point complémentaire et un traitement rapide, et ceux bien sûr dont la vie est en danger." Ces patients prioritaires souffrent d'infarctus, de pneumonies graves, de fractures...

Un service surchargé

Le point de vue du patient est bien sûr tout autre. De la douleur à l'inquiétude, il n'y a qu'un pas. Il va donc se rendre à l'hôpital pour se rassurer autant que pour être soigné. Résultat? Au sein des services d'urgences, on retrouve 8 à 10% de patients qui auraient très bien pu être pris en charge par un médecin généraliste. "Certains patients ne sont pas vraiment à leur place parce que leur cas n'est pas urgent. Ils ne sont donc pas prioritaires et attendent longtemps." Afin d'éviter cette situation, certains services d'urgence collaborent d'ailleurs avec des médecins généralistes qui consultent à proximité.

L'angine aux urgences?

Alors les angines hors des urgences? Pas si sûr? L'angine est généralement peu dangereuse. Certaines situations nécessitent toutefois une consultation d'urgence (3 à 5% des angines). Si l'angine se complique d'un abcès par exemple. Vous pouvez en soupçonner la présence si vous avez une température très très élevée et des difficultés à avaler ou à ouvrir la bouche convenablement. Autre situation d'urgence? Vous faites partie d'un groupe à risque: patients immunodéprimés (système immunitaire affaibli), patients sous chimiothérapie? Au moindre doute, le bon réflexe est de consulter en première intention son médecin généraliste qui est apte à détecter toute situation à risque.

Publicité
Les maladies de A à Z