Zoom

hospitalisation-1jour_493x200

Gabrielle, opérée des amygdales en une matinée

Avant, subir une ablation des amygdales équivalait d'office à plusieurs jours d'hospitalisation. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas.

"Comme je souffrais d'angines chroniques depuis des années, mon ORL m'a un jour proposé une amygdalectomie (ablation des amygdales). Étant indépendante, je ne pouvais me permettre de ne pas travailler pendant une semaine, mais il m'a expliqué que l'ablation des amygdales et/ou des végétations se fait désormais en chirurgie ambulatoire. On rentre le matin, on sort l'après-midi. Dans ces conditions, j'étais d'accord!

L'entretien préopératoire

La veille de l'opération, j'ai vu mon anesthésiste pour un entretien préopératoire. Il m'a expliqué comment allait se passer l'intervention et m'a transmis les consignes. Je devais être à jeun avant l'opération et après, quelqu'un devait venir me chercher et rester avec moi jusqu'au soir. J'ai donc passé un petit coup de fil à ma mère?

Préparatifs

Le jour J, je suis arrivée à 8h00 du matin. Une infirmière m'a mené dans un vestiaire. Je me suis déshabillée, j'ai mis mes affaires dans un casier (comme à la piscine!) et j'ai enfilé une blouse de patient. Après un dernier entretien de routine, on m'a installée sur un brancard. Quelques minutes plus tard, j'ai été conduite dans la salle d'opération. J'ai demandé l'heure au brancardier. Il était 8h45.

Dans la salle d'opération

J'étais un peu stressée, mais le personnel soignant m'a rassurée. On m'a posé une intraveineuse, on m'a donné un antidouleur (de façon préventive, m'a-t-on expliqué) et l'anesthésiste m'a injecté un premier produit. Puis il a dit au chirurgien: "Tu peux commencer." Je me souviens avoir eu un petit moment de panique et dit "Non! Je ne suis pas endormie!" Après, plus rien.

Après l'intervention

Je me souviens vaguement avoir été transportée dans l'ascenseur, mais je ne me suis vraiment réveillée que dans ma chambre, ma mère à mon chevet. Il était un peu plus de 11h. J'avais la gorge sèche, mais je n'avais pas vraiment mal. Vers midi, les médecins sont passés me voir. Après avoir vérifié que tout allait bien, ils m'ont remis une série de documents (prescription, autorisation de sortie, etc.), ainsi qu'un kit antidouleur (avec des cachets pour 3 jours). Une demi-heure plus tard, je quittais l'hôpital?

Publicité
Les maladies de A à Z