Zoom

chaud-froid_493x200

Soulager la douleur: chaud ou froid?

Pour soulager les maux de gorge, les uns prônent les boissons et aliments chauds, les autres ne jurent que par les nourritures froides. Qui a raison?

Pour atténuer la (très) désagréable impression d'avaler des aiguilles à chaque déglutition, vous êtes prêts à tout. Certains conseillent les thés et les soupes, d'autres les glaces et glaçons. Si les deux techniques se valent, il ne faut pas pour autant avaler n'importe quoi. Sous peine d'aggraver la douleur, au lieu de la soulager?

Chaud devant!

Quand vous avez de la fièvre et des frissons, rien de tel qu'un bon bol de soupe fumant ou une tasse de thé. Mais en cas de mal de gorge, attention aux températures trop élevées. "Réchauffer une zone enflammée a tendance à aggraver l'inflammation, prévient le Pr Pierre Bisschop, chef du service ORL au CHU Brugmann. Et en cas d'abcès à l'amygdale, les boissons et aliments très chauds font mûrir l'abcès." Mieux vaut être prudent et privilégier les nourritures tièdes.

Les partisans du froid

C'est bien connu, le froid engourdit. Sucer un glaçon ou manger de la crème glacée anesthésie légèrement une gorge douloureuse. Attention toutefois aux ingrédients qui composent ces glaces. "Parce qu'ils sont acides et qu'ils peuvent piquer, mieux vaut éviter les fruits (particulièrement les bananes, les agrumes, etc.) ou les jus de fruits,", conseille le Pr Bisschop. Dans le même ordre d'idées, afin de ne pas irriter davantage votre gorge, voire de la blesser, évitez les morceaux durs qui entrent dans la composition de certains parfums (éclats de chocolats, morceaux de biscuits, fruits secs, etc.) L'idéal? Des glaçons à l'eau, tout simplement.

Ni l'un ni l'autre?

Chaud ou froid, c'est donc à vous de choisir. Mais ne vous leurrez pas: "ces remèdes de grand-mère agissent sur le moment et de façon plutôt éphémère. Le meilleur moyen de lutter contre la douleur, c'est encore de prendre? des antidouleurs à temps!" Et de boire en suffisance, afin d'éviter la déshydratation qui, pour le coup, ajouterait encore à votre inconfort.

Publicité
Les maladies de A à Z