Témoignages

iStock_000003752630XSmall

J'ai passé la nuit aux urgences!

Pauline, 37 ans

Maintenant, même pour un simple mal de gorge, je demande conseil à mon pharmacien.

Les risques de l'automédication

"En principe, les virus ne m'atteignent pas: je ne suis presque jamais malade et je n'appelle jamais le médecin. Il y a trois mois, je me suis réveillée avec les ganglions du cou gonflés. J'avais terriblement mal à la gorge quand j'avalais et j'avais de la fièvre. J'ai pris du paracétamol pour faire baisser la fièvre, j'ai acheté des pastilles pour la gorge et je suis allée travailler. Voyant que j'avais toujours de la température, une collègue m'a apporté un médicament "miracle" que lui avait prescrit son médecin. Elle n'avait pas conservé la notice. Je n'ai jamais imaginé qu'il pouvait s'agir d'un antibiotique"

Allergique à la pénicilline

"Quelques heures plus tard, mon visage avait doublé de volume et j'avais des plaques rouges partout. J'ai dû être emmenée d'urgence à l'hôpital. Ce médicament contenait de la pénicilline, une substance à laquelle je suis allergique depuis l'enfance. Résultat: j'ai passé la nuit aux urgences! Le médecin qui m'a pris en charge à l'hôpital m'a expliqué que mon angine avait une origine virale. Même si je n'avais pas été allergique, l'antibiotique n'aurait donc servi à rien! Depuis, je me suis fixée quelques règles: j'appelle le médecin quand j'ai de la fièvre, et je n'accepte plus aucun médicament que je ne connais pas et qui ne m'aurait pas été spécifiquement prescrit."

Publicité
Les maladies de A à Z