Asthme

Traitements

Les anti-inflammatoires: traitement d’entretien de l’asthme

Traitement d’entretien

Les anti-inflammatoires sont utilisés en tant que traitement d’entretien. Ils ne soulagent pas la gêne, mais combattent l’inflammation. Le traitement d’entretien doit être pris tous les jours. Les plus performants sont les corticostéroïdes. Les corticostéroïdes répriment les réactions inflammatoires. Dans la majorité des cas, ils sont administrés par la voie inhalée, qui minimise leurs effets secondaires sans compromettre leur efficacité. Parfois, le contrôle de l’asthme requiert la prise de corticostéroïdes sous forme orale (en cachets).

Les antileucotriènes ont également une action anti-inflammatoire, complémentaire de celle des corticostéroïdes. Ils exercent également un effet de dilatation des voies respiratoires, mais celui-ci est réduit et variable. Ils se prennent par la bouche.

Le troisième et dernier type de médicaments est constitué par les cromones. Ceux-ci peuvent empêcher les réactions allergiques, mais sont utilisés moins souvent parce qu’ils n’ont pas une action très puissante sur l’inflammation. Ils sont moins efficaces que les corticostéroïdes.

Traitement combiné

Depuis quelques années, il existe des médicaments qui combinent corticostéroïdes et β2-mimétiques dans un seul inhalateur ou inhalateur de poudre sèche. L’effet de bronchodilatation obtenu est un argument en faveur du recours au traitement combiné. Les médicaments combinés simplifient aussi le traitement.

Traitement immunomodulateur

Dans certains cas, le contrôle de l’asthme passe par l’administration d’un traitement qui s’attaque à une substance particulière, l’immunoglobuline de type E. Ce traitement (par injection) n’est envisagé qu’en cas d’asthme allergique résistant au traitement classique chez des patients présentant un excès de cette immunoglobuline E.

Ecrit par Pieter SegaertLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages
FotoDoktorDaenen
Dr Daenen, pneumologue au ZOL Genk
Reporters_piscine003_2
Frederik Deburghgraeve, 36 ans
Zoom

Système respiratoire



L'air que nous respirons pénètre dans la trachée et descend jusqu'aux alvéoles pulmonaires, où le sang est réoxygéné.

Système respiratoire



L'air que nous respirons pénètre dans la trachée et descend jusqu'aux alvéoles pulmonaires, où le sang est réoxygéné.

Système respiratoire



L'air que nous respirons pénètre dans la trachée et descend jusqu'aux alvéoles pulmonaires, où le sang est réoxygéné.
Publicité
Les maladies de A à Z