Bloguer son cancer

cerisey-cancer-sein-cerisey-borst-kanker_428x229
19/04/2012

Dans son blog "Après mon cancer du sein", Catherine Cerisey livre son combat contre le cancer du sein mais aussi "la vie après"! Elle a répondu aux questions du MediBlog.

- Pourquoi avoir décidé de tenir un blog?

Je suis tombée malade il y a 11 ans et, comme beaucoup, j'ai cherché des réponses sur internet à toutes les questions que je pouvais me poser concernant ma pathologie: traduire les résultats d'examen, savoir combien de chances j'avais de m'en sortir, trouver d'autres femmes dans ma situation....

Malheureusement, Internet en était à ses balbutiements. Nous n'étions pas encore dans le 2.0 et, si j'ai trouvé pléthore de sites, peu m'ont correspondu, peu m'ont donné des réponses. Quand mes traitements ont été terminés, en 2009, j'ai donc décidé de créer ce que je n'avais pas trouvé à l'époque.

- Quel est le message que vous souhaitez faire passer aux femmes qui souffrent d'un cancer du sein?

Mon blog se construit en deux parties: d'abord j'y raconte mon histoire, pas à pas, de l'annonce à la rémission, en passant par les cases rechutes et traitements. Je voudrais ainsi dire aux femmes qui me lisent que, si je suis encore là au bout de 11 ans malgré une récidive métastatique, elles peuvent aussi se battre et espérer.

D'autre part, c'est un blog d'informations en tous genres sur le cancer du sein: avancées de la recherche, parutions sur la maladie, films, initiatives caritatives, petits trucs pour supporter les effets secondaires des traitements ... Ou des billets d'humeur que j'écris au gré de mes envies.

C'est aussi un blog militant qui prône l'inclusion du patient dans son parcours thérapeutique, grâce à la connaissance acquise entre autres sur internet. Le patient est au cœur de sa santé et donc doit l'être dans sa prise en charge. Les médecins peu présents sur internet, doivent prendre cette donnée en compte ; les rapports patients - soignants sont en train de changer. En lisant mon blog, en s'informant sur le net, en apprenant sur le cancer, j'espère que les femmes pourront s'inscrire dans ce mouvement qui est inéluctable.

- Vous êtes en totale rémission depuis 2009. Vous sentez-vous "guérie"?

Le cancer est une maladie sournoise qui peut revenir au bout de nombreuses années sans prévenir. C'est la raison pour laquelle les médecins ne nous disent jamais guéries. J'ai appris le mot rémission avec la maladie et j'ai aussi appris à vivre avec cette épée de Damoclès. Bien sûr, avec le temps, elle s'éloigne, et le quotidien me rattrape comme tout un chacun. Le fait de tenir ce blog, de connaître de mieux en mieux ma pathologie, me permet de tenir le cancer à distance, ou du moins à une distance acceptable et gérable!

 

 

 

Plus d'info

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z