La mode à l'attaque des moustiques!

mode-anti-moustique-malaria-mode-mosquito-malaria_428x229
21/06/2012

Qui a dit que mode et science ne font pas bon ménage? Un chercheur et une styliste ont fait fureur lors d'un défilé, en proposant un vêtement prototype "anti-moustique".

Comment cette tenue est-elle sensée calmer la soif intarissable de ces petites bêtes? Grâce à la composition même du tissu utilisé, auquel de l'insecticide a été intégré au niveau moléculaire.
Une prouesse technique mise en valeur par la création de la styliste: un body coloré et surmonté d'un voile à capuche, inspiré de la mode africaine.

La liaison moléculaire du répulsif s'avère bien plus efficace que le trempage dans une solution répulsive, utilisé actuellement pour les moustiquaires.
Ce type de tissu modifié peut être rempli avec trois fois plus d'insecticide! Il est donc efficace plus longtemps.

Objectif de cette création "scientifico-artistique"? Contribuer à la lutte contre la malaria, une maladie transmise par la piqure de certains moustiques. Absente dans nos contrées, elle sévit dans les régions tropicales comme l'Asie, l'Amérique latine mais surtout l'Afrique subsaharienne, où elle reste une des causes principales de décès. Un thème qui touche particulièrement les créateurs, tous deux originaires d'Afrique.

Pas sûr qu'ils sortent une ligne de vêtement anti-moustique de si tôt, mais une belle action de sensibilisation sur les perspectives qu'offre la "science de la fibre", en matière de lutte contre la malaria.

Plus d'infos sur la malaria

Source:
Cornell University (2012, May 8). African designer and scientist fashion anti-malaria garment that wards off bugs. ScienceDaily.
http://www.sciencedaily.com/releases/2012/05/120508152046.htm
Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z