Les sportifs plus intelligents?

sport-intelligence-diabete-sport-intelligentie-diabetes_428x229
02/11/2012

Qui a dit qu'il fallait choisir entre stimuler son cerveau et entretenir son corps? Le cliché du sportif sans cervelle va en prendre un sacré coup… Une étude vient de montrer que l'exercice permettait – en plus de diminuer notre risque de diabète - d'améliorer nos performances cognitives.

Comment est-ce possible? Lorsque nous faisons régulièrement de l'exercice, nous augmentons notre consommation maximale d’oxygène, c'est-à-dire la quantité maximale d'oxygène que peut transporter notre sang et qui peut être utilisée par nos différents organes au cours d'un effort. Parmi ceux-ci, le cerveau! Résultat : le cerveau étant mieux oxygéné, nos fonctions cognitives, notamment l'effort de mémorisation, sont améliorées.

Mais ce n'est pas le seul effet étonnant du sport que ces chercheurs canadiens ont repéré… L'exercice permettrait également d'augmenter notre sensibilité à l'insuline, c'est-à-dire la capacité du sucre à pénétrer dans les tissus. Un élément non négligeable pour la prévention du diabète de type 2 puisque cette maladie – qui touche un belge sur 20 - est justement liée à une résistance à l'action de l'insuline.  Encore deux nouvelles bonnes raisons de chausser ses baskets!

 

Source : Université de Montréal (2012, October 29). Exercise makes middle-aged people smarter. ScienceDaily. Retrieved October 31, 2012

Plus d'info

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z