Une coupe pour le petit, bonne idée?

alcool-enfants-alcohol-kinderen-428x229
27/12/2012

Pour Noël, la nouvelle année, les étrennes chez les grands-parents ou encore l’annonce de l’arrivée du petit dernier… Pendant les fêtes, le champagne a tendance à couler plus que de raison… Pris par l’ébullition du moment, il arrive parfois que quelqu’un propose d’en «verser une goutte au petit», juste pour trinquer.

Ce phénomène n’est pas rare… D’après une étude réalisée aux États-Unis, près d’un tiers des enfants de 8 ans auraient déjà consommé de l’alcool! Pourquoi une telle incitation de la part des parents? Justement pour les dégoûter, apparemment… En interrogeant les mamans de ces buveurs précoces, les chercheurs se sont rendu compte qu’une mère sur 4 pense que cela les découragera d’en boire à l’adolescence et que 40% d’entre elles pensent que l’interdiction d’y goûter ne ferait que rendre l’alcool encore plus attrayant à leurs yeux...

Une bonne stratégie? Eh bien non, au contraire! Il a été démontré que plus on consomme de l'alcool à un jeune âge, plus le risque est grand de développer une consommation problématique à l’adolescence. Si vous avez envie que votre enfant profite lui aussi des bulles cette semaine, optez donc pour le «Degré 0»!

Sources: *Jackson C., Ennett ST., Dickinson DM., Letting Children Sip: Understanding Why Parents Allow Alcohol Use by Elementary School–aged Children, Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine *J. David Hawkins &al., Exploring the Effects of Age of Alcohol Use Initiation and Psychosocial Risk Factors on Subsequent Alcohol Misuse, Journal of studies of alcohol and drugs, May 1997

 

Plus d'info

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z