Coca-Cola en campagne contre l'obésité?

coca-campagne-obesite-428x229
25/01/2013

Cette semaine, Coca-Cola a lancé une nouvelle campagne de spots publicitaires aux États-Unis. Son thème? La santé et plus particulièrement l'obésité. Un concept qui fait sourire, alors que les sodas en sont une cause majeure!

Environ 50% du sucre que nous consommons provient de nos boissons. Un apport non négligeable lorsqu'on sait que boire un seul soda par jour équivaut à ingurgiter 13 kg de sucre par an! À la clé de cet excès, le surpoids et le développement de pathologies associées comme le diabète de type 2 ou encore les maladies cardiovasculaires.

Qu'est-ce qui peut bien pousser le géant américain à se tirer une balle dans le pied? Justement, la vive critique des sodas qui fait rage aux États-Unis et plus particulièrement à New York. Dans cette ville où plus d'une personne sur deux est obèse, la vente de sodas de plus d'un demi-litre sera bientôt interdite dans les fast-foods et les restaurants, ainsi que dans les lieux publics comme les salles de cinéma.

Alors qu'un porte-parole de la firme critiquait vivement cette proposition de loi il y a quelques mois, Coca semble avoir changé son fusil d'épaule. La marque prône aujourd'hui l'importance de "compter toutes les calories", mêmes celles contenues dans ses produits. Sa nouvelle stratégie? Mettre en valeur les "petits formats" qu'elle propose, sa politique d'inscription des calories sur chaque cannette et le développement de nombreux produits allégés!

Le fabricant aurait donc trouvé un moyen de réhabiliter les sodas? Pas tout à fait! Aussi "lights" soient-elles, ces boissons ont tendance à entretenir le goût pour le sucré et même à provoquer des fringales. Toutes les campagnes marketing ne parviendront pas à changer le fait que l'eau reste la seule boisson 100% bénéfique pour la santé!

Sources: *Communiqué de presse «Les effets de la surconsommation de boissons sucrées», Congrès européen sur l’obésité, Chaire Internationale sur le Risque Cardiométabolique (ICCR), mai 2012. *Presse Release – New York City Department of Health and Mental Hygiene, "Health Department Launches Campaign Showing How Drinking Just One Soda a Day Equals 50 Pounds of Sugar a Year", October 24, 2011. http://www.nyc.gov/html/doh/html/pr2011/pr026-11.shtml

 

Plus d'info

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z