1,5 litre d'acide dans votre estomac!

mediblog-zuur-maag-acide-estomac-428x229-copie
08/02/2013

1 litre et demi, c’est la quantité de sucs gastriques que notre estomac sécrète chaque jour pour digérer tout ce que nous ingurgitons… Ce liquide acide a pour but de fragmenter les aliments acheminés par l’œsophage, afin qu’ils puissent être absorbés par notre intestin.

Normalement, nous ne sommes pas censés ressentir l’aigreur de ce puissant acide naturel, notre œsophage étant pourvu d’une valve qui empêche le contenu de l’estomac de remonter… Et pourtant! Nous avons tous un jour été confrontés à des remontées acides... Le fameux «brûlant»!

Souvent en cause? L’absorption de denrées que votre estomac met plus longtemps à fragmenter, comme les plats épicés, les aliments gras, certains fruits et légumes ou encore… le chocolat! À titre d’exemple: le pain blanc séjourne 1 à 2 heures dans l’estomac tandis que les aliments gras tels que le lard, les fritures ou encore les pâtisseries fourrées à la crème y passent 6 à 8 heures!

«Stagnant» littéralement dans votre estomac, ces aliments augmentent le risque que le suc gastrique remonte malgré tout vers votre œsophage, vous donnant ces désagréables brûlures d’estomac.

Vous avalez souvent des repas riches en trois coups de fourchette et vous courez vous affaler devant la TV juste après? Sachez que quelques changements dans vos habitudes peuvent permettre de réduire la fréquence de vos brûlures d’estomac!

Source: Physiologie de la sécrétion d’acide gastrique, Pr Jean-Claude Soulé (http://www.hepatoweb.com).

 

Plus d'info

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z