Alcool: la science à votre secours!

alcoolisme-acoholisme-428x229
22/02/2013

Vernissage d’une expo, découverte du dernier bar branché, dîner en amoureux pour la Saint-Valentin, soirée de retour d’un ami parti un an à l’étranger… Chaque semaine, les occasions de «boire un verre» sont nombreuses! Et lorsque l’agenda social est bien rempli, contrôler sa consommation d’alcool n’est jamais facile… À tel point que les scientifiques rivalisent d’invention pour nous donner un coup de pouce!

Vous êtes plutôt du genre assoiffé, descendant les chopes de bière sans même vous en rendre compte? Un jeune chercheur du MIT (Massachusetts Institute of Technology) a mis au point un gadget pour vous aider à vous arrêter «à temps»: des glaçons qui changent de couleur, à mesure que votre consommation d'alcool augmente. Au lieu de refroidir votre boisson, ceux-ci enregistrent les gorgées avalées et la vitesse à laquelle elles sont prises grâce à un émetteur infrarouge. Lorsqu’ils virent au rouge, vous savez que votre consommation d’alcool n’est plus «raisonnable» et que vous devriez mettre un frein à vos ardeurs! Vous persistez malgré tout? Un SMS est envoyé à votre ami le plus proche pour l’informer de vos honteux excès…

Au lieu de vous raisonner, votre compère est venu trinquer avec vous et vous vous retrouvez dans un état douteux? Et, bien entendu, c’est justement ce moment-là que la fille de vos rêves a choisi pour vous aborder… Une autre invention du MIT pourrait vous sauver la mise: une nanocapsule capable de rendre sobre en seulement quelques secondes grâce à des enzymes aidant à digérer l’alcool. Les tests sur des souris imbibées d’alcool sont prometteurs! Malheureusement, cette invention est encore loin de se retrouver dans votre kit de survie…

Vous avez développé une dépendance à l’alcool? Il existe déjà des médicaments qui peuvent aider à passer le cap de l’arrêt mais certains scientifiques ont voulu aller encore plus loin…

En décembre dernier, un neurochirurgien belge a implanté pour la première fois une électrode dans le cerveau d’un patient alcoolique. Celle-ci délivre un courant électrique de faible intensité sur certaines zones clés du cerveau, associées à la dépendance. Une technique qui lui a permis de mettre fin à 20 ans d’alcoolisme!

Au Chili, un «vaccin» contre l'alcoolisme sera testé en novembre sur une vingtaine de personnes. Il consiste à vous rendre intolérant  à l’alcool en bloquant l’enzyme du foie chargée d’éliminer une substance toxique produite par votre corps lorsque vous consommez de l’alcool. Une fois «vacciné», le buveur ressentirait les effets d’une terrible gueule de bois dès les premiers verres. De quoi en décourager plus d’un! Vous ne voulez pas en arriver là? Pensez donc à limiter votre consommation cette semaine…

 

Sources Led ice cubes detect alcohol, tell you when to stop drinking Nanocapsules sober up drunken mice Hersenelectrode tegen alcoholverslaving Gene drugs against alcoholism

Plus d'info

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z