Amour et cancer

amour-couple-cancer-du-sein-amazone-liefde-koppel-borstkanker-amazone_428x229
31/01/2014
Ecrit par Emily Nazionale

Une femme, un homme, une famille… et le cancer. Et la relation de couple dans tout ça? Tel est le pitch d’«Amazone», la nouvelle pièce montée par la compagnie de théâtre néerlandophone Aardpaard.

Comme une amazone

Katrien est une amazone. Comme les fameuses guerrières de la mythologie grecque qui se coupaient un sein afin de pouvoir mieux ajuster leur arc pour tirer sur leurs ennemis. Katrien, elle, ne combat pas son ennemi avec un arc et des flèches mais avec la radiothérapie et la chimiothérapie. Elle a un cancer du sein.

Alex, son mari, est désireux de l’épauler dans son combat mais c’est très dur pour lui: nouvelle répartition des tâches à la maison, inquiétude à propos de la santé de Katrien, aversion pour les hôpitaux et les médecins… et, petit à petit aussi, pour le corps de sa compagne. Leur couple et leur vie sexuelle souffrent de cette situation.

Vivre le cancer à deux

Avec «Amazone», la compagnie de théâtre Aardpaard n’entend pas seulement mettre en exergue les conséquences physiques et psychiques du cancer du sein. Elle veut surtout pointer le bouleversement occasionné par la maladie, son traitement et leurs impacts sur la relation amoureuse. «Le cancer, vous le vivez avec votre famille», nous déclare d’emblée Inge Verhees, l’actrice qui joue le rôle de Katrien. «On demande à la personne malade comment elle va, mais on ne pose généralement pas cette même question à son ou sa partenaire. Pourtant les conjoints souffrent aussi de la maladie de l’autre.»

Cancer et relation de couple: un tabou

Amour et cancer, ces termes ne sont pas fréquemment associés. «C’est un sujet qui est encore bien trop tabou», poursuit Inge. Et l’actrice est bien placée pour en juger car elle a eu un cancer du sein il y a sept ans. Son mari et elle ont dû puiser en eux les ressources pour relancer leur couple et leur vie sexuelle. «Il est souvent difficile d’aborder le sujet avec son médecin, sa famille ou ses amis. Alors que les problèmes rencontrés par les couples dont un des membres souffre du cancer sont bien réels, allant des préoccupations d’ordre pratique, qui constituent parfois une entrave à l’amour, à la redécouverte du corps (changé) de l’autre…», explique l’actrice. «Amazone est un moyen de parler de l’amour et du cancer, dans l’espoir que la pièce constitue une première étape pour lever le tabou.»

«Amazone» se joue le 30 janvier au Zuidpooltheater d’Anvers. La pièce part ensuite en tournée dans le pays. Plus d’infos sur www.theateraardpaard.be

Plus d’infos sur le cancer du sein

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z