Le diabète plombe la tournée de Motorhead

diabete-tournee-motorhead_428x229
21/02/2014

La maladie n’épargne personne, même les plus farouches rockeurs! Motorhead, le célèbre groupe de Heavy Métal, a dû annuler sa tournée européenne, qui devait débuter ce mois-ci en Angleterre. En cause? Les problèmes de diabète de son chanteur et membre fondateur, Lemmy Kilmister, aujourd’hui âgé de 68 ans.

«Après bien des efforts faits par Lemmy pour régler un éventail de problèmes de santé en rapport avec son diabète, Lemmy et le groupe ont été avertis par les médecins qu’il était encore trop tôt pour reprendre leurs pleines activités en tournée », a expliqué leur manager dans un communiqué.

Diagnostiqué diabétique de type 2 en 2000, le musicien se bat depuis contre cette maladie, qui peut engendrer de nombreux problèmes de santé.

Le diabète peut notamment endommager les yeux et les reins. Il entraine des problèmes de cicatrisation, surtout aux pieds, qui peuvent rapidement mener à la gangrène s’ils ne sont pas pris en charge rapidement.

Il augmente aussi le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire, telle qu’un infarctus ou un AVC. Risque majoré en cas de tabagisme et d’excès de cholestérol! Le rockeur, qui avait l’habitude de donner ses concerts cigarette au bec, a donc dû mettre un frein sur ses mauvaises habitudes…

Le train de vie effréné de la rock star, qui ne lésinait pas sur l’alcool, n’est probablement pas étranger à l’apparition de sa maladie. L'obésité abdominale joue en effet un rôle important dans le développement du diabète de type 2.

Comme des millions de diabétiques, le rockeur a dû adopter une alimentation plus équilibrée, avec moins de graisses et d’alcool.

Une hygiène de vie bien loin des stéréotypes du quotidien d’une rock star, mais pourtant essentielle s’il souhaite continuer à faire vibrer les foules.

Plus d'info

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z