PMA: «il faut savoir prendre des pauses!»

troubles-fertilite-pma-interview-problemen-vruchtbaarheid-mbv-interview_940x400
30/07/2014

Ayant tous deux dû prendre des médicaments pouvant affecter leur fertilité, Marie-Ève et son compagnon savaient que faire un bébé ne serait peut-être pas de tout repos…
Après deux ans d’essais, ils consultent et se lancent dans un long parcours de procréation médicalement assistée (PMA) : traitements hormonaux pendant un an et demi, 5 inséminations artificielles, 2 fécondations in vitro… Une aventure difficile à vivre au quotidien, que Marie-Ève a partagé sur son blog « L’amour est patient… et nous aussi ».
Leur patience sera finalement récompensée puisque la deuxième fécondation in vitro leur a permis, après 5 ans et demi d’attente, de donner naissance à une petite fille.

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z