Parkinson: danser pour «se libérer»

Kinesiphilia
22/10/2014

Des patients parkinsoniens qui se réunissent chaque semaine pour danser. Voilà qui peut surprendre et pourtant… c’est le projet Kinesiphilia! Des cours de danse sont organisés à différents endroits du pays, avec en ligne de mire l’organisation d’un véritable ballet en 2015. Objectif: améliorer la mobilité des patients grâce aux vertus de la danse et la musique, mais aussi leur bien-être, à travers une activité de groupe amusante.

Thierry Baken, l’un des participants, nous livre son expérience: pour lui, danser permet de se libérer de ses contraintes physiques.

Plus d'info

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z