Cortisone et effets secondaires: Hélène Ségara se confie

Cortisone et effets secondaires: Hélène Ségara se confie
02/02/2015

La chanteuse Hélène Ségara souffre d’une maladie auto-immune rare, qui a failli lui coûter son œil gauche. Pendant 15 mois, elle a dû prendre de la cortisone à haute dose, ce qui a bouleversé son apparence. Elle a pris beaucoup de poids et avait le visage gonflé et boursouflé.

Des changements physiques qui lui ont valu de nombreuses critiques. «On m’a dit des choses terribles», confie-t-elle sur le plateau de l’émission «Salut les terriens» de Thierry Ardison, où elle faisait la promotion de son nouvel album. «À tel point que j’ai été obligée de justifier publiquement les raisons de ma transformation. Ensuite, je me suis beaucoup cachée.»

Aujourd’hui, Hélène Ségara a retrouvé son apparence normale car elle a pu opter pour un autre traitement. «Les effets secondaires de la cortisone devenaient plus graves que mon problème à l’œil», explique-t-elle.

Face aux blagues déplacées de l’animateur sur ses anciens problèmes de poids, Hélène Ségara répond avec le sourire mais dénonce «le racisme anti-gros», qui règne dans la société.

La cortisone fait partie du traitement de nombreuses maladies, dont la sclérose en plaques, la polyarthrite ou encore certaines maladies de peau.

Laisser un commentaire
Publicité
La pathologie de la semaine
dmla_intro

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est la première cause de déficience visuelle grave après 60 ans en Belgique. Cette maladie, parfois à l’origine d’une perte d’autonomie importante, reste pourtant méconnue.
Heureusement, des traitements existent pour certaines formes de DMLA. Ils permettent de freiner son évolution, voire dans certains cas de récupérer un peu de l’acuité visuelle perdue! Mais pour cela, il est primordial d’intervenir au plus vite.

Les maladies de A à Z