Bronchite aigüe

Diagnostic

Comment diagnostiquer une bronchite aiguë?

Des signes cliniques de bronchite aiguë

Le diagnostic de la bronchite aiguë est clinique. Il se base essentiellement sur l’interrogatoire de la personne atteinte (l’anamnèse) et sur la présence ou non de certains symptômes, la toux par exemple.

Le médecin ausculte le patient et écoute sa respiration à l’aide d’un stéthoscope qu’il pose à différents endroits sur sa poitrine. Le but? Repérer certains sons caractéristiques, par exemple des sifflements respiratoires (sibilances).

Comment différencier une bronchite aiguë d’une pneumonie?

Il reste toutefois dans certains cas difficile de différencier une bronchite aiguë d’une pneumonie. Or, cette infection des tissus pulmonaires est plus grave et nécessite une prise en charge différente. Un traitement à base d’antibiotiques est en général préconisé en cas de pneumonie.

Certains signes peuvent évoquer la présence d’une pneumonie lors de l’examen clinique:

  • Lors de l’auscultation, des crépitations localisées (des bruits semblables à des froissements de papier) sont audibles à l’aide du stéthoscope.
  • La fièvre est supérieure à 38,5 °C.
  • La fréquence respiratoire est plus élevée que la normale.
  • Le pouls (rythme cardiaque) est supérieur à 100.

Ecrit par Thomas CoucqLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages
En vidéos
Zoom sur la respiration
Publicité
Les maladies de A à Z