Cancer du col

Traitement

Cancer du col de l’utérus: quels traitements?

La cryothérapie, le LEEP et le laser

Grâce au dépistage par frottis, la maladie peut être traitée lorsqu’elle est encore à un stade précancéreux, avant son évolution en cancer du col de l’utérus.

Il existe pour cela plusieurs techniques:

  • la cryothérapie, qui détruit les cellules anormales par le froid;
  • le laser, qui détruit les cellules anormales par de puissants rayons lumineux;
  • le LEEP ou «Loop Electrosurgical Excision Procedure», qui permet de retirer les cellules anormales.

Ces différentes techniques permettent de traiter localement et de manière non agressive des lésions peu avancées.

La conisation

La conisation consiste à retirer la partie du col de l'utérus où se trouvent les lésions précancéreuses, en préservant les parties alentour. Cette intervention est généralement réalisée sous anesthésie locale ou générale à l’aide d’un bistouri classique ou électrique ou d’un laser. La conisation permet ensuite d’analyser au microscope le «cône» retiré afin de déterminer si un suivi est nécessaire.

En règle générale, la conisation ne provoque pas de douleurs post-opératoires et permet de reprendre ses activités dans les deux jours qui suivent. Il est cependant conseillé d’éviter les rapports sexuels mais aussi la piscine, les bains et le port de tampons pendant les 15 jours à 3 semaines qui suivent l’intervention.

L’hystérectomie

Dans des formes plus étendues de lésions du col de l’utérus, l'ablation entière de l'utérus est parfois nécessaire: cette intervention est appelée hystérectomie. Dans certains cas, on y ajoutera l’ablation des trompes, des ovaires et des ganglions: on parle alors d’hystérectomie avec annexectomie. Après hystérectomie, une femme ne pourra plus être enceinte. C’est pourquoi cette intervention est évitée autant que possible chez les femmes ayant encore un désir de grossesse.

La radiothérapie et la chimiothérapie

Radiothérapie et/ou chimiothérapie peuvent être utilisées, selon les cas, en complément de la chirurgie.

  • La radiothérapie peut être pratiquée de manière classique (radiothérapie externe) ou en appliquant directement une source radioactive au niveau de la tumeur (curiethérapie). Ces deux techniques peuvent également être combinées.
  • La chimiothérapie est parfois couplée à la radiothérapie et/ou à la chirurgie, notamment à titre «adjuvant», c'est-à-dire après le traitement local, dans le but de prévenir les récidives.

Ecrit par Julie Luong

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z