Cancer colorectal

Examens

Comment diagnostiquer le cancer colorectal?

Colonoscopie totale: l'examen de choix

La colonoscopie totale consiste à introduire par l'anus un tuyau flexible muni d'une caméra, permettant de voir la muqueuse du gros intestin. En plus de déceler d'éventuelles anomalies, cet examen permet de réaliser des prélèvements du côlon (biopsie) et de retirer des polypes dont la taille est inférieure à 2 ou 2,5 centimètres. On parle alors d'examen thérapeutique. Toute lésion suspecte du côlon doit en effet être prélevée puis analysée au microscope.

La colonoscopie totale nécessite une préparation plus spécifique qu'une colonoscopie partielle. Le patient devra boire, quelques jours avant l'examen, des solutions spécifiques pour nettoyer le côlon et le vider de ses selles. Dans le même but, un régime sans fibres est prescrit trois jours avant l'examen. La colonoscopie totale peut être réalisée en hôpital de jour.

Le colo-CT scan, comparable à l'endoscopie

La réalisation d'un colo-CT scan se pratique en insufflant de l'air par une canule placée dans l'anus. Ensuite, des images sont acquises selon le même procédé qu'un scanner. Son rendement est comparable à l'endoscopie. La sensibilité du colo-CT scan est toutefois moindre pour des lésions de moins de 5 millimètres. Il arrive que certains polypes plus petits mais qui peuvent eux aussi devenir cancéreux ne soient pas détectés via cette méthode. De plus, cette technique ne permet pas de réaliser des prélèvements ou des résections de polypes.
Elle présente toutefois l’avantage d’être plus confortable pour le patient, de ne pas nécessiter d’anesthésie et d’être indolore.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z