Témoignages

«Le nouveau mode d’administration de mon traitement a amélioré mon quotidien !» | “De nieuwe onderhuidse injectie van mijn medicatie heeft mijn levenskwaliteit verbeterd”

«Le nouveau mode d’administration de mon traitement a amélioré mon quotidien !»

Birgit, 57 ans

Birgit est mariée, a deux enfants et travaille à temps partiel. C’est une femme rayonnante. Qui pourrait penser qu’elle se bat contre un cancer du sein ? Depuis plusieurs années, Birgit passe à l’hôpital toutes les trois semaines. Elle y reçoit du trastuzumab (Herceptin®) pour traiter son cancer du sein HER2-positif. Depuis l’été dernier son traitement se fait par injection sous-cutanée au lieu d’une administration par voie intraveineuse.

Comment se déroule l’administration par voie sous-cutanée?

«Toujours avec le même produit, à l’hôpital et toutes les trois semaines, mais l’infirmière m’injecte désormais lentement le trastuzumab dans la cuisse. Ce mode d’administration est beaucoup plus rapide. Et comme je suis moins fatiguée l’après-midi, je peux faire ce que je veux.»

Quelle a été votre réaction quand votre oncologue vous a proposé d’injecter le trastuzumab par voie sous-cutanée?

«Il m’avait déjà expliqué que la variante sous-cutanée était en développement et que la durée d’administration du traitement ne serait plus que de quelques minutes. Et comme je n’ai pas peur des piqûres… J’étais effectivement très demandeuse des injections. À la fin, je devenais même impatiente!»

Accepteriez-vous de revenir à l’administration de trastuzumab en intraveineuse?

«Non, certainement pas ! Avant, je passais toute ma matinée à l’hôpital à regarder la TV ou à lire des magazines. Aujourd’hui, le traitement prend moins de temps. Je me sens aussi bien mieux par après. Et la veille, mon moral est bien meilleur. J’appréhende moins cette visite à l’hôpital. L’administration du traitement par injection rend mon combat contre le cancer du sein plus confortable.»

Publicité
Les maladies de A à Z