Témoignages

crainte-recidive-vrees-hervallen

J'ai appris à gérer ma crainte de la récidive!

Evelyne, 40 ans

Evelyne a été atteinte très jeune d'un cancer du sein. Elle est en rémission depuis plus de 3 ans maintenant. Mais tout n'est pas fini pour autant: la crainte de la récidive est toujours présente.

La peur d'une rechute

Pour moi, le plus dur à gérer depuis la fin des traitements, c'est la crainte de la récidive. Les médecins m'ont diagnostiqué une anomalie au niveau du gène BRCA1. Ce facteur génétique est un poids supplémentaire car il augmente très fortement les risques de rechute. Régulièrement, je dois donc réaliser des bilans et à chaque fois cette crainte ressurgit.

Soutien psychologique

J'ai pris contact avec la Fondation Contre le Cancer. Là, on m'a redirigée vers un psychologue chez qui j'ai suivi trois séances afin d'apprendre à vivre avec cette peur. Au fil des séances, j'ai réalisé que j'avais beau repousser ma crainte sans cesse, elle revenait de toute façon à chaque fois. Lorsque j'ai compris qu'il valait mieux l'apprivoiser plutôt que la renier, j'ai fondu en larmes. Je me suis ensuite sentie plus légère.

Accepter la crainte de la récidive

Apprendre à gérer la crainte de la récidive est très important car elle peut nous empoisonner la vie. Il faut donc l'accepter parce que, quoi qu'on fasse, elle est là en permanence.

Publicité
Les maladies de A à Z