Témoignages

biphosphonates-bifosfonaten_238x120

Focus sur les agents protecteurs de l’os

Pr Jean-Jacques Body, endocrinologue spécialiste des maladies osseuses au CHU Brugmann

Les bisphosphonates et les inhibiteurs du ligand du RANK sont de plus en plus utilisés pour traiter les métastases osseuses. Explications avec le Pr Jean-Jacques Body, endocrinologue au CHU Brugmann.

Qu'est ce qu'un bisphosphonate?

En cas de métastases osseuses, il faut savoir que la destruction des os n'est pas directement provoquée par les cellules cancéreuses. Ces dernières produisent des substances qui activent l'activité et la formation des ostéoclastes, les cellules responsables de la dégradation naturelle des os. En parallèle, la dégradation osseuse occasionnée par les ostéoclastes libère des facteurs de croissance qui favorisent la prolifération de cellules cancéreuses. Un véritable cercle vicieux que les bisphosphonates permettent de contrer en bloquant l'action des ostéoclastes.

Qu'est ce qu'un inhibiteur du ligand du RANK?

Il s’agit d’un anticorps monoclonal qui agit contre le ligand du RANK, un intermédiaire entre les ostéoblastes, cellules qui forment l’os, et les ostéoclastes, qui détruisent l’os. La tumeur induit une sécrétion plus importante de ligand du RANK, ce qui va activer la formation, l’action et la survie des ostéoclastes et donc provoquer une destruction osseuse très importante. Les inhibiteurs du ligand du RANK (denosumab) neutralisent l’action du ligand du RANK. Ils permettent de réduire le risque de complications osseuses chez les patients atteints de métastases osseuses découlant principalement du cancer du sein, du cancer de la prostate et du cancer du poumon non à petites cellules.

À quel stade ces traitements sont-ils utilisés?

Quand des métastases osseuses proviennent d'un cancer du sein ou de la prostate, on fait appel aux bisphosphonates ou au denosumab dès que les métastases sont diagnostiquées. Pour les autres types de cancers, soit on les utilise de la même manière, soit on attend que les métastases osseuses provoquent des symptômes. Tout dépend de la durée globale du traitement et de l’espérance de vie du patient. À long terme, ces traitements peuvent avoir des effets secondaires indésirables et un suivi attentif est indispensable.

Publicité
Les maladies de A à Z