Témoignages

Cancer de la prostate: très fréquent et peu mortel | Prostaatkanker: hoge frequentie, maar lage mortaliteit

Cancer de la prostate: très fréquent et peu mortel

Pr Bertrand Tombal, service d'urologie des Cliniques universitaires Saint-Luc

Si l'espérance de vie en cas de métastases osseuses est parfois de quelques mois seulement, elle peut aussi être beaucoup plus longue. Explications avec le Pr Bertrand Tombal.

Le cancer d'origine a-t-il un impact important sur l'espérance de vie d'une personne atteinte de métastases osseuses?

Tous les cancers n'ont pas les mêmes conséquences. Les métastases du cancer de la prostate sont des métastases osseuses dans environ 90% des cas. Les autres cancers peuvent aussi se propager aux os, mais ils peuvent aussi provoquer d'autres types de métastases, beaucoup plus agressives, dans le cerveau, dans le poumon, dans le foie... Le cancer de la prostate n'est pas le mélanome, ni le cancer du poumon. Il s'agit d'une maladie très fréquente, mais peu mortelle. Par ailleurs, tous les patients atteints d'un cancer de la prostate ne développent pas de métastases osseuses. Elles concernent moins d'un cas sur dix, que le cancer soit ou non traité.

Il est donc possible de vivre longtemps avec un cancer de la prostate?

En effet. Globalement, à l’heure actuelle, peu de gens meurent du cancer de la prostate. Son évolution est très lente et l'espérance de vie moyenne en cas de métastases osseuses peut être encore de six ou sept ans. François Mitterrand était atteint d'un cancer de la prostate durant ses deux derniers septennats. Il a vécu 15 ans avec son cancer.

Quels sont les challenges de la prise en charge du cancer de la prostate avec métastases osseuses?

La mise au point de nouvelles stratégies pour améliorer la qualité de vie des patients et retarder l'apparition des métastases osseuses est essentielle. De nouvelles molécules ont été mises récemment sur le marché . Nous gagnons donc petit à petit du terrain sur la maladie.

 

Publicité
Les maladies de A à Z