Cancer de l’ovaire

Diagnostic

Examen des tissus pour poser un diagnostic définitif

Opération classique ou laparoscopie

Pour poser un diagnostic définitif, le médecin est obligé d’extraire la masse ou, lorsque celle-ci est trop étendue, de réaliser une biopsie afin de la faire analyser en laboratoire.

Une opération classique ou une laparoscopie est donc nécessaire pour:

  • déterminer si la tumeur est maligne,
  • en évaluer l’étendue,
  • la traiter immédiatement par voie chirurgicale quand c’est possible.

La laparoscopie en pratique

Lors d’une laparoscopie, le médecin gonfle l’abdomen au moyen d’un gaz. Puis il introduit un tube fin muni d’une caméra dans la cavité abdominale, via le nombril. Par la suite, il introduit ses instruments dans l’abdomen via une ou deux incisions pratiquées sur les flancs de la patiente. Ces instruments permettent d’examiner les organes ainsi que de prélever des échantillons de tissu par biopsies.

Coupe congelée

Lors d’une opération, le médecin peut réaliser une "coupe congelée" afin de déterminer immédiatement si le tissu prélevé est malin. Cet examen n’est pas aussi fiable qu’un examen définitif de la tumeur complète mais donne une image plus ou moins bonne de l’origine et de la nature bénigne ou maligne de la masse.

Examen des tissus

Un pathologiste, un médecin spécialisé dans l’analyse des tissus, étudie au microscope le tissu prélevé.

Le pathologiste pose le diagnostic définitif de cancer de l'ovaire.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
examen-tissus-diagnostic-definitif-weefselonderzoek-definitieve-diagnose_180x180
Les maladies de A à Z