Cancer de l’ovaire

Evolution

Évolution du cancer de l'ovaire

Un diagnostic précoce pour un meilleur pronostic

lus le diagnostic est posé tôt, plus le pronostic est favorable. Un traitement précoce augmente les chances de survie. En cas de diagnostic et de traitement précoces, le taux de survie à cinq ans est de 75 à 100%, ce qui signifie que 5 ans après le diagnostic et le traitement, 75 à 100% des patientes sont encore en vie. Si le diagnostic est posé à un stade très avancé, ce taux de survie à 5 ans tombe à 20-30%, malgré un traitement approprié.

Stades d'évolution du cancer de l'ovaire

Comme les ovaires se trouvent dans la cavité abdominale, ils peuvent augmenter fortement de volume sans provoquer de symptômes. De ce fait, chez 75% des femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire, la maladie se trouve déjà à un stade avancé au moment du diagnostic. Tant que la maladie se limite aux ovaires et à l’utérus, le stade est dit précoce. À un stade plus avancé, la tumeur se propage dans le bassin et la cavité abdominale. La cavité abdominale et les organes qu’elle renferme sont recouverts par une membrane, le péritoine. Le cancer de l’ovaire peut s’y disséminer.

Souvent, la prolifération reste limitée à la cavité abdominale. Mais la tumeur peut aussi se propager, via les vaisseaux lymphatiques, aux ganglions lymphatiques et même aux poumons ou à d’autres organes.

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Les maladies de A à Z