Témoignages

celine_238x120

Je ne me sens plus une femme "à part entière"

Céline, 40 ans

Il y a deux ans, un cancer ovarien a été diagnostiqué chez Céline. Elle a subi une ablation des deux ovaires et de l’utérus. Aujourd’hui, elle va bien, mais le contrecoup psychologique a été important.

Ménopause précoce

"C’est vrai, quand on me voit, on ne peut pas deviner que je n’ai plus d’ovaires. Ce n’est pas la même chose que si on m’avait enlevé un sein. Pourtant, je ne me sens plus une femme à part entière. Je me suis retrouvée ménopausée du jour au lendemain. On appelle ça la ménopause précoce. Mais, pas comme ma mère, chez qui les signes ont commencé progressivement, avec des hauts et des bas. Moi, j’ai eu droit à tout ça, mais en bien pire qu’elle! J’avais des bouffées de chaleur jour et nuit, je me réveillais dans un bain de sueur et je n’arrivais plus à dormir. François, mon compagnon, était adorable, mais je n’avais pas du tout envie de faire l’amour."

Un traitement hormonal aux œstrogènes

" Je veux voir grandir mes petits-enfants (si j’en ai un jour) et aussi continuer à profiter de la vie… J’ai deux filles magnifiques, qui sont en kot la semaine et ont dès lors peu remarqué mes sautes d’humeur. Heureusement, après un mois, mon gynécologue m’a prescrit un traitement hormonal aux œstrogènes. Aujourd’hui, les symptômes du retour d’âge se sont nettement atténués, même s’ils n’ont pas entièrement disparu. Je suis encore convalescente, mais – c’est sûr - je regarde désormais la vie d’un autre œil."

Publicité
Les maladies de A à Z