Cancer de la prostate

Diagnostic

Biopsie pour confirmer le diagnostic

Prélèvement de petits morceaux de la prostate

Seule une biopsie permet de confirmer si un patient est atteint d’un cancer de la prostate et, après analyse, indiquer le degré d’agressivité de la tumeur. Lors d’une biopsie, l’urologue prélève dix à douze petits fragments de tissu de la prostate. Il utilise pour ce faire une aiguille à ponction, qu’il introduit au moyen d’une sonde d’échographie placée dans le rectum, généralement sous anesthésie locale.

La biopsie: un examen peu douloureux

Une biopsie est un examen simple et peu douloureux. Après l’examen, le patient peut présenter pendant quelques jours des pertes de sang via l’anus, l’urine ou le sperme, et quelquefois de la fièvre. La ponction pratiquée sur la prostate par le rectum est associée à un risque d’infection. L’urologue prescrira donc des antibiotiques, qui devront être pris avant la biopsie.

Score de Gleason

Les résultats de la biopsie aident à déterminer le score de Gleason. Ce score permet de se faire une idée du degré d’agressivité de la tumeur. Il varie entre 5 et 10.

  • Score supérieur à 7: tumeur agressive.
  • Score de 7: tumeur modérément agressive.
  • Score inférieur à 7: tumeur peu agressive.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
biopsie
Publicité
Les maladies de A à Z