Cancer de la prostate

Hormonothérapie

Principe de l'hormonothérapie

Une action sur les hormones mâles

Les hormones mâles, comme la testostérone, régulent un phénomène naturel de croissance et de destruction des cellules prostatiques. Lorsque ce processus est perturbé, on assiste au développement lent d’une tumeur.

L’hormonothérapie est utilisée pour inhiber l’effet des hormones mâles. Deux schémas sont possibles:

  • arrêter la production d’hormones mâles (agonistes ou antagonistes de la LHRH);
  • ou empêcher la testostérone et d’autres hormones mâles de pénétrer jusqu’aux cellules prostatiques cancéreuses (anti-androgènes).

L’hormonothérapie s’administre par injections ou sous forme de comprimés.

Ralentir l'évolution de la tumeur

L’hormonothérapie ne permet pas de guérir le cancer de la prostate. Elle permet par contre de faire régresser la tumeur, de ralentir sa croissance et de retarder ou d’atténuer ses symptômes. Pour certains hommes, l’hormonothérapie est un traitement à vie. Chez ceux qui présentent un cancer de la prostate localisé, qui ne s’est donc pas étendu en dehors de la prostate, l’hormonothérapie peut être associée à d’autres traitements, comme la radiothérapie, pendant une courte période.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Témoignages

Les différents stades du cancer de la prostate



T1 Seul un taux de PSA élevé peut trahir l'existence de la tumeur. T2 Un toucher rectal ou une échographie permet de la détecter. T3 Le tissu avoisinant ou les vésicules séminales est/sont touché(es). T4 Les organes proches sont touchés.

Les différents stades du cancer de la prostate



T1 Seul un taux de PSA élevé peut trahir l'existence de la tumeur. T2 Un toucher rectal ou une échographie permet de la détecter. T3 Le tissu avoisinant ou les vésicules séminales est/sont touché(es). T4 Les organes proches sont touchés.

Les différents stades du cancer de la prostate



T1 Seul un taux de PSA élevé peut trahir l'existence de la tumeur. T2 Un toucher rectal ou une échographie permet de la détecter. T3 Le tissu avoisinant ou les vésicules séminales est/sont touché(es). T4 Les organes proches sont touchés.

Les différents stades du cancer de la prostate



T1 Seul un taux de PSA élevé peut trahir l'existence de la tumeur. T2 Un toucher rectal ou une échographie permet de la détecter. T3 Le tissu avoisinant ou les vésicules séminales est/sont touché(es). T4 Les organes proches sont touchés.
Zoom

Les différents stades du cancer de la prostate



T1 Seul un taux de PSA élevé peut trahir l'existence de la tumeur. T2 Un toucher rectal ou une échographie permet de la détecter. T3 Le tissu avoisinant ou les vésicules séminales est/sont touché(es). T4 Les organes proches sont touchés.

Les différents stades du cancer de la prostate



T1 Seul un taux de PSA élevé peut trahir l'existence de la tumeur. T2 Un toucher rectal ou une échographie permet de la détecter. T3 Le tissu avoisinant ou les vésicules séminales est/sont touché(es). T4 Les organes proches sont touchés.

Les différents stades du cancer de la prostate



T1 Seul un taux de PSA élevé peut trahir l'existence de la tumeur. T2 Un toucher rectal ou une échographie permet de la détecter. T3 Le tissu avoisinant ou les vésicules séminales est/sont touché(es). T4 Les organes proches sont touchés.

Les différents stades du cancer de la prostate



T1 Seul un taux de PSA élevé peut trahir l'existence de la tumeur. T2 Un toucher rectal ou une échographie permet de la détecter. T3 Le tissu avoisinant ou les vésicules séminales est/sont touché(es). T4 Les organes proches sont touchés.
Publicité
Les maladies de A à Z