Zoom

vivre-avec-cancer-prostate-leven-met-prostaatkanker_493x200

Vivre avec le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate et son traitement peuvent avoir un impact important sur votre quotidien. Voici quelques conseils pour vous aider à mieux vivre cette période.

Parlez des effets secondaires du traitement à vos proches

Le traitement du cancer de la prostate peut provoquer des effets secondaires désagréables ainsi que du stress. Ne cachez dès lors pas ces désagréments à vos proches (partenaire, famille) et à votre médecin. Parlez avec eux de votre baisse de libido et/ou de vos troubles de l’érection, de votre état dépressif ou de votre anxiété. Demandez conseil à d’autres patients et informez-vous sur les solutions éventuelles.

Hormonothérapie: mangez sainement

  • Le traitement du cancer de la prostate peut être hormonal. Cette hormonothérapie augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Afin de réduire ce risque, il est nécessaire d’adopter une alimentation saine pour abaisser votre taux de cholestérol et de glycémie. Mangez des légumes, mais aussi des fruits, à volonté. Deux fois par jour, invitez à votre table des féculents comme le pain complet, les pommes de terre et les pâtes. N’abusez pas des protéines comme la viande et les œufs. Mangez du poisson deux fois par semaine.
  • L’hormonothérapie peut aussi entraîner de l’ostéoporose (décalcification osseuse). Consommez dès lors suffisamment de calcium (produits laitiers) et de vitamine D (poissons gras, jaune d'œuf).
  • En outre, l’hormonothérapie provoque des bouffées de chaleur. Évitez le tabac, l’alcool et les plats épicés qui sont susceptibles de les aggraver.

Continuez à bouger malgré le traitement

Autre effet désagréable de l’hormonothérapie: vous êtes plus vite fatigué quand vous pratiquez une activité physique. Dans ce cas, si vous bougez moins, vous allez vous retrouver dans un cercle vicieux, et vous aurez encore moins d’énergie. Pour le briser, il faut absolument faire de l’exercice physique. Essayez, par exemple, de marcher une petite demi-heure par jour. Cela vous permettra aussi de garder la ligne et vous renforcerez vos os. Attention, soyez raisonnable, n’attendez pas d’être épuisé pour faire une pause.

Publicité
Les maladies de A à Z