Témoignages

Carcinome épidermoïde: le dépister tôt est essentiel! | Plaveiselcelcarcinoom: zo vroeg mogelijk opsporen!

Carcinome épidermoïde: le dépister tôt est essentiel!

Dr Charles Renoirte, dermatologue, Institut Jules Bordet.

Le carcinome épidermoïde cutané est un cancer de la peau qui apparaît surtout après 50 ans. Mais on peut le prévenir en se protégeant dès l’enfance, et en se faisant dépister régulièrement. Entretien avec le Dr Charles Renoirte, dermatologue.

Le carcinome épidermoïde cutané est-il un cancer fréquent en Belgique?

Oui. On estime qu'il y a environ 30 nouveaux cas par an par groupe de 100.000 habitants, bien qu’on ne dispose pas de chiffres précis. En effet, beaucoup de carcinomes sont détectés à un stade précoce et traités directement par le dermatologue, sans hospitalisation. Ils passent donc inaperçus sur le plan statistique. Mais il n'en reste pas moins un cancer fréquent et dangereux s'il n'est pas pris en charge à temps!

Les carcinomes épidermoïdes cutanés touchent surtout les personnes de plus de 50 ans...

C'est exact. Ce type de cancer évolue très lentement. La plupart du temps, il apparaît donc après 50 ans. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut attendre cet âge pour s’en protéger, bien au contraire! Le carcinome est souvent la conséquence de l'exposition solaire de toute une vie. Il faut donc préserver le «capital soleil» de la peau en la protégeant des rayons UV dès l’enfance. De même, il vaut mieux se faire dépister régulièrement, au moins une fois par an à partir de 50 ans. Plus tôt on repère une tumeur ou une lésion précancéreuse, meilleures sont les chances de l'éliminer facilement.

Comment se passe le dépistage du carcinome?

Le dermatologue procède à un examen visuel de toute la peau. Si la moindre lésion suspecte est détectée, il prélève un fragment de peau pour analyse et extrait directement toute la lésion si elle est de petite taille. Les analyses au microscope permettent de confirmer ou non le diagnostic. Elles permettent également de déterminer si toute la tumeur a bien été extraite, ou s'il faut mettre en place un traitement.

Publicité
Les maladies de A à Z