Traitement

Les laxatifs osmotiques

Pas de risque d'accoutumance

De nombreux laxatifs sont en vente sans prescription, ce qui entraîne une automédication importante. Or, l'abus de certains laxatifs représente un risque pour la santé.

L'avantage des laxatifs dits osmotiques est qu'ils peuvent être utilisés au long cours sans risque d'accoutumance. Ils agissent après un ou deux jours et sont généralement conseillés en cas de constipation chronique.

Les osmotiques sucrés

Le principe des laxatifs osmotiques est d'attirer l'eau dans le côlon et donc de favoriser l'évacuation des selles. Certains laxatifs osmotiques (lactilol, lactulose, mannitol, pentaérythitol, sorbitol) sont en fait des sucres qui ne sont pas absorbés par l'intestin grêle et vont donc atteindre le côlon. Ces sucres vont se fragmenter, attirer l'eau, rendre le volume des selles plus important et donc entraîner des contractions de la paroi du colon, favorisant l'évacuation des selles. Ce type de laxatif provoque parfois des douleurs abdominales et des ballonnements.

Les osmotiques purs

La deuxième catégorie de laxatifs osmotiques comprend les osmotiques purs (magrocol) qui permettent d'aspirer l'eau comme une éponge et de ramollir les selles. Ces laxatifs stimulent moins la flore intestinale que les osmotiques sucrés et provoquent donc en général moins de ballonnements.

Ecrit par Julie LuongLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
Publicité
Les maladies de A à Z