Cystite

Causes

Autres facteurs de risque de cystite

La ménopause et la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale est l’une des conséquences de la ménopause. Mais ce symptôme peut aussi apparaître bien avant cela! La diminution des sécrétions vaginales favorise le développement des germes dans le vagin. Or, la proximité de cet organe avec l'urètre rend possible le passage des bactéries de l'un à l'autre. De plus, à la ménopause, l'orifice de l'urètre a tendance à rester légèrement entrouvert. Les bactéries y pénètrent donc plus facilement et les cystites sont donc plus fréquentes.

Maladies chroniques, médicaments et grossesse

Le système immunitaire nous permet de faire face aux agressions extérieures. Lorsque l'immunité est diminuée, les bactéries prolifèrent plus facilement dans l'organisme. Le risque de cystite est donc plus élevé. Les principales maladies chroniques qui entraînent une diminution de l'immunité sont:

Certains médicaments - les corticoïdes, la chimiothérapie, la radiothérapie, les immunosuppresseurs - peuvent aussi diminuer l'immunité.

Durant la grossesse, le système immunitaire de la femme est également diminué.

Les anomalies du système urinaire

Certaines anomalies du système urinaire - rétrécissement de l'urètre, calcul rénal descendu dans la vessie, etc. - empêchent partiellement l'évacuation des urines, entraînant ainsi une multiplication des bactéries dans la vessie. Le risque de cystite est dans ce cas élevé.

La constipation

Les selles bloquées dans le côlon favorisent le développement des bactéries au niveau du rectum. La constipation augmente donc le risque de contamination de l'urètre au moment de l'essuyage, ce qui peut causer une cystite.

Lire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
autres-facteurs-de-risques-cystite-andere-risicofactoren-blaasontsteking_180x180
Les maladies de A à Z