Déficit cognitif léger (MCI)

Comprendre

Zoom sur la mémoire procédurale et la mémoire déclarative

La mémoire à long terme se compose de plusieurs sous-structures. Il convient de distinguer la mémoire procédurale de la mémoire déclarative.

  • La mémoire procédurale stocke les habilités cognitives et motrices, telles que rouler à vélo, nager, conduire, etc. Nous ne sollicitons pas ces compétences acquises de façon consciente. On peut ainsi descendre une volée d'escalier sans se concentrer sur le mouvement précis de ses pieds. Pour cette raison, la mémoire procédurale est également appelée «mémoire implicite».
  • Contrairement à la mémoire procédurale, la mémoire déclarative - également appelée «mémoire explicite» - demande un certain degré d'effort psychique conscient, comme en témoignent parfois les plis apparaissant sur le front lorsque nous tentons d'aller repêcher des données dans cette mémoire.

Dans ce cas, la personne parcourt en réalité les deux sous-ensembles de la mémoire déclarative:

  • La mémoire épisodique, dans laquelle sont stockées les informations personnelles: les souvenirs d'événements ou d'expériences spécifiques, comme votre dernier anniversaire par exemple.
  • La mémoire sémantique, qui est comparable à une encyclopédie. Tous les mots, concepts et faits que nous connaissons sont stockés dans cette mémoire (noms, règles grammaticales, convictions religieuses, etc.). C'est la mémoire que nous sollicitons lorsque quelqu'un nous demande: «Quelle est la capitale de l'Italie?» ou «Quelles sont les deux sous-structures de la mémoire déclarative?».

Ecrit par Emily NazionaleLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
zoom-memoire-procedurale-180x180
Témoignages
temoignage-geteugnis-jan-versijpt
Jan Versijpt, neurologue à l’UZ Brussel
temoignage-geteugnis-carine-sachem
Carine Sachem, psychologue à l'UZ (…)
Zoom

MCI amnésique ou non amnésique



Le MCI amnésique se caractérise par des troubles de la mémoire. Une ou plusieurs autres fonctions cognitives peuvent également être atteintes. Le MCI non amnésique se caractérise par un trouble touchant un domaine cognitif ou plusieurs domaines cognitifs non lié(s) à la mémoire, comme la vitesse du traitement de l'information. Le risque d'évolution vers la maladie d’Alzheimer varie selon les types de MCI.

MCI amnésique ou non amnésique



Le MCI amnésique se caractérise par des troubles de la mémoire. Une ou plusieurs autres fonctions cognitives peuvent également être atteintes. Le MCI non amnésique se caractérise par un trouble touchant un domaine cognitif ou plusieurs domaines cognitifs non lié(s) à la mémoire, comme la vitesse du traitement de l'information. Le risque d'évolution vers la maladie d’Alzheimer varie selon les types de MCI.
Publicité
Les maladies de A à Z