Déficit cognitif léger (MCI)

Diagnostic

L'examen médico-psychiatrique pour diagnostiquer un MCI

Anamnèse ou entretien diagnostique

Le médecin traitant procède en premier lieu à un entretien diagnostique (anamnèse) avec le patient:

  • Quand et comment les problèmes ont-ils débuté?
  • Comment fonctionne la mémoire (oubli de rendez-vous, de conversations ou d'événements récents, perte fréquente d'objets, etc.)?
  • Les problèmes ont-ils un retentissement sur le fonctionnement quotidien?
  • Y-a-t-il eu une modification importante par rapport à auparavant?
  • D'autres troubles cognitifs sont-ils également présents, comme des difficultés à trouver des mots (aphasie), à utiliser des objets (apraxie), à reconnaître (agnosie) ou à planifier/organiser des choses et à réaliser des actions plus complexes, telles que gérer ses finances, prendre ses médicaments ou faire des courses (fonctions exécutives)?
  • Le déclin peut-il éventuellement s'expliquer par un autre facteur (consommation d'alcool et de médicaments, dépression ou autre maladie psychiatrique, etc.)?
  • Comment le patient gère-t-il ses problèmes (adaptation ou «coping»)?
  • etc,...

Examen clinique pour déterminer la cause du MCI

Dans un deuxième temps, le médecin procède à un examen clinique. Un examen clinique approfondi permet de savoir si le déclin cognitif est causé ou non par une maladie physique.
Il réalise également quelques tests visant à déterminer le bon fonctionnement du cerveau et du système nerveux. Ces tests permettent d'éventuellement mettre en évidence des signes neurologiques de la maladie de Parkinson, d'accidents vasculaires cérébraux, de tumeurs ou d'autres affections médicales susceptibles d'affecter le fonctionnement de la mémoire. Les manifestations motrices, les réflexes et les mouvements oculaires sont notamment testés.

Ecrit par Emily NazionaleLire l’article suivant

Pour suivre l'actualité médicale, abonnez-vous aux newsletters MediPedia.
examen-medicaux-psy-medisch-psychiatrisch-onderzoek-180
Témoignages
temoignage-geteugnis-jan-versijpt
Jan Versijpt, neurologue à l’UZ Brussel
temoignage-geteugnis-carine-sachem
Carine Sachem, psychologue à l'UZ (…)
Publicité
Les maladies de A à Z